Angola: Le pays prépare la création de zones franches

Luanda — Le ministre de l'Économie et de la Planification, Sérgio Santos, a déclaré vendredi à Luanda que le pays préparait la création de zones franches et que les entreprises qui y opèrent bénéficieront d'incitations dans une période de 25 ans renouvelables.

Il s'agit des incitations fiscales, de change, financières, de travail et de migration.

S'adressant à la presse à la fin de la session du Conseil des ministres, Sérgio Santos a déclaré que l'initiative vise à stimuler le régime douanier pour la concession de terres fiscales et à encourager les investisseurs (nationaux et étrangers) à développer leur activité en Angola.

Pour apporter un soutien juridique à ce projet, l'Exécutif, réuni en Conseil des ministres, a examiné le projet de loi sur les zones franches. Le texte, à envoyer à l'Assemblée nationale, définit les objectifs, les principes généraux, les incitations et les facilités à accorder par l'Etat aux investisseurs et aux entreprises.

Le document prévoit également la possibilité de créer des zones de libre-échange dans certaines régions, à l'initiative de l'Etat ou des agents privés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.