Ile Maurice: Brutalité policière - «J'ai agi pour qu'il n'y ait pas d'autres blessés», dit le policier

Il n'aura passé qu'une nuit en détention avant de recouvrer la liberté hier après-midi. Le policier de 25 ans, affecté au poste de Bain-des-Dames et accusé de brutalité policière, a fourni une caution de Rs 5 000, vendredi après-midi. Contrairement à ce qui a été annoncé hier, il n'a pas passé la nuit d'hier en cellule policière. Confinement oblige, la motion pour sa remise en liberté conditionnelle a été entendu depuis les Casernes centrales. Il a retenu les services de Me Sharma Bandhu.

Le policier a été longuement interrogé par les éléments du Central Criminal Investigation Departement (CCID) vendredi suite à l'enquête initiée par le commissaire de police après une altercation entre habitants de Résidence Vallijee et des policiers. Une vidéo a d'ailleurs fait le buzz et déclenché la colère des internautes face au traitement infligé à des habitants mardi.

Le policier repond d'une accusation provisoire d'«intentionally inflicted physical pain to vent your frustation over a person». Il nie les faits. Le policier explique avoir «acted to prevent further injuries». «Des individus s'en prenaient à des policiers et l'un d'eux mordait un officier. Il fallait couper son élan et le déstabiliser. Il aurait pu contaminer un de mes collègues s'il était malade. Il y avait beaucoup de vies en danger», a raconté le policier aux enquêteurs. Une perquisition a eu lieu à son domicile et rien d'incriminant n'a été retrouvé chez lui.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.