Angola: Plus de 300 engins explosifs détruits dans la province de Bié

Cuito (Angola) — Trois cent quatre-vingt-deux engins explosifs non détonnés retirés par l'Institut National de Déminage (INAD), dans la province de Bié depuis fin 2019, ont été détruits dans le district de Cunhinga, à 30 kilomètres au nord de Cuito.

Les données ont été diffusées vendredi à l'Angop par le directeur provincial de l'INAD de Bié, José Virgílio Chalissala, soulignant que parmi ces engins, il ya 16 mines anti-char et antipersonnel, 209 obus de différents calibres, entre autres.

Le responsable a assuré que l'INAD renforcera les actions de sensibilisation de déminage continuera à sensibiliser la population sur le danger que présentent les mines, afin de prévenir les accidents causés par ce matériel belliqueux.

L'INAD compte sur le partenariat de la Brigade C de la 4e Division d'Infanterie des Forces Armées Angolaises (FAA), la Police nationale et la 4e Brigade de déminage de la Maison Militaire de la Sécurité du Président de la République.

Au cours de l'année 2019, l'INAD a nettoyé une surface de 2.933 mètres carrés dans la province de Bié, en vue de la libre circulation des personnes et des biens et de l'élargissement de l'espace de culture, ce qui représente une augmentation de 1000 mètres carrés par rapport à 2018.

Pour cette année, l'INAD se concentrera sur diverses activités, notamment le déminage des réserves foncières de Caluapanda, à 10 kilomètres au sud de la ville de Cuito.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.