Congo-Brazzaville: Agriculture commerciale - Plus de douze milliards de FCFA pour 782 plans d'affaires

La commission de validation des plans d'affaires du Projet d'appui au développement de l'agriculture commerciale (Pdac) a validé, le 17 mars, à Brazzaville, cent-quatre-vingt-deux nouveaux plans d'affaires pour un montant total de 12 669 28 982 FCFA.

Les plans d'affaires, dont 738 appartiennent aux groupes de producteurs et quarante-quatre aux micro, petites et moyennes entreprises agroindustrielles concernent l'ensemble des douze départements du pays.

Pour les financer, le Pdac apportera une subvention de plus de dix milliards de FCFA. Les bénéficiaires apporteront, quant à eux, une contrepartie de 2 72 542 607 FCFA. Notons que sur 9604 bénéficiaires, 5090 sont des femmes dont 7% des autochtones.

Les principales spéculations qui seront développées par ces derniers sont : manioc (251 plans d'affaires), l'élevage porcin(soixante plans d'affaires), maraîchage (cinquante-cinq plans d'affaires), la banane (quarante-quatre plans d'affaires). L'élevage des ovins et caprins, la pisciculture, l'aviculture, le maïs, le cacao, la pêche et la transformation font également partie des spéculations à développer.

En vue de la signature prochaine des conventions de financement pour la mise en œuvre desdits plans d'affaires, la commission a invité les bénéficiaires à vite mobiliser leurs apports, conformément au manuel de gestion des fonds à coût partagés du Pdac. Clôturant les travaux, ouverts par le directeur de cabinet du ministre de tutelle, Isidore Ondoki, a indiqué: « Ces plans d'affaires permettront au projet d'avancer et au ministère de soutenir davantage les acteurs agropastoraux et halieutiques. »

Rappelons que le Pdac a signé en juin dernier à titre symbolique, trois conventions de financement des plans d'affaires avec les premiers bénéficiaires de ce projet. D'une valeur de plus de quatre cents millions de FCFA, ce fonds était destiné à vingt et un groupes de producteurs des micro, petites et moyennes entreprises agro-industrielles dont onze de Brazzaville, deux d'Igné, six de Ngabé, un d'Ollombo puis un de Ngo.

Cofinancé par le Congo et la Banque mondiale à hauteur d'environ cinquante-cinq milliards francs CFA pour une durée de cinq ans (2017-2022), le Pdac a pour objectif d'améliorer la productivité des agriculteurs et l'accès aux marchés des groupes de producteurs et des micro, petites et moyennes entreprises agro-industrielles.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.