Afrique: Coronavirus - La BAD place un emprunt obligataire

29 Mars 2020

La Banque africaine de développement a levé un montant de trois milliards de dollars sur les marchés financiers internationaux à travers un emprunt obligataire social « Combattre le COVID 19 ». Cette action vise à réduire les effets de la pandémie Covid-19 sur les populations africaines.

« Cette émission est la plus importante obligation sociale jamais émise sur les marchés de capitaux en dollars. Nous sommes là pour l'Afrique et nous apporterons rapidement un soutien important au continent », kinwumi Adesina, président du Groupe de la Banque africaine de développement.

« L'épidémie du Covid-19 menaçant dangereusement l'Afrique, la Banque africaine de développement veut être à la hauteur de ses énormes responsabilités et déployer des fonds pour aider et préparer les populations africaines en contribuant à l'accès à la santé et à la totalité des autres biens, services et infrastructures essentiels », a estimé Tanguy Claquin, le Responsable mondial Sustainable banking, du Crédit agricole CIB, une des banques qui ont soutenu la levée de fonds.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.