Angola Cables maintient les communications

Luanda — L'Angola Cables a annoncé dimanche une interruption de la fourniture de services sur la section des câbles sous-marins reliant Seixal (Portugal) à Highbridge (Angleterre).

Dans une note parvenue à l'Angop, elle ajoute que, malgré cette contrainte, les services d'Angola Cables restent opérationnels aux 11 points de contact du câble WACS, sur la côte africaine.

"Les connexions de données et l'interconnexion aux contenus internationaux continuent d'être rendues disponibles en raison de la force et de la redondance du réseau Angola Cables, avec des connexions au câble du système de câble qui traverse l'Atlantique Sud (SACS), capables d'atténuer un impact de cette ampleur", lit-on dans la note. Le document ajoute qu'Angola Cables et le consortium de partenaires WACS s'efforcent, avec la plus haute priorité, de restaurer dès que possible la pleine capacité du câble pour les clients concernés.

Grâce aux systèmes de câbles sous-marins SACS, Monet et WACS, nous connectons les Amériques, l'Afrique et l'Europe, assurant des connexions vers l'Asie via des partenaires. La société gère le Data Center Tier III AngoNAP Fortaleza (Brésil) et AngoNAP Luanda (Angola) ainsi que PIX et Angonix, l'un des plus grands points d'échange Internet en Afrique.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.