Angola: Basketball - William Voigt poursuit la FAB

Luanda — L'ancien entraîneur national senior masculin, l'Américain William Voigt, a poursuivi la Fédération angolaise de basket-ball (FAB) devant le Tribunal arbitral du sport.

L'organe directeur de la discipline dans le pays a reçu une notification de ce tribunal, selon le coordinateur de la Commission de gestion de la fédération, Gustavo da Conceição.

S'adressant dimanche à la chaîne sportive de la Radio Nationale d'Angola (Rádio - 5), il a déclaré que la citation à comparaître est toutefois adressée à l'ancien président fédératif, Hélder da Cruz «Maneda». Il a affirmé que le dossier du tribunal arbitral du sport sports avait des délais pour l'achèvement de certaines étapes, dont la réponse au tribunal face aux déclarations de l'entraîneur William Voigt et d'autres questions à traiter par vidéoconférence, en raison de la situation du COVID - 19 , qui afflige le monde.

"Il y a un dossier constitué que nous traitons avec la réserve nécessaire, donc je ne peux pas dire plus de détails, mais dans les prochains jours, le basket-ball de notre pays devra prendre le relais et répondre", a-t-il indiqué.

Dans des déclarations récentes à la presse, Gustavo da Conceição avait déclaré que la Commission de gestion avait constaté une dette de plus de 1,5 million de dollars et une autre de près de 300 millions de AKz. Il a dit à l'occasion que les montants se référaient au paiement de salaires aux employés, athlètes et entraîneurs qui étaient au service des équipes nationales, à l'ancien président de la fédération, Helder da Cruz «Maneda», et à l'entraîneur national, William Voigt.

Gustavo da Conceição, qui a dirigé le FAB pendant deux mandats (de 2004 à 2012), est assisté au sein de la Commission de gestion par Tony Sofrimento, Anselmo Monteiro, Bi Figueiredo et Brandão Júnior. Le groupe a provisoirement remplacé le président sortant Hélder Cruz «Maneda» jusqu'aux prochaines élections, plus tard cette année.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.