Cameroun: Echos d'Elecam - On évalue les préparatifs

Une session de plein droit du Conseil électoral s'est tenue hier à Yaoundé.

Dans l'optique d'une organisation efficiente des élections législatives partielles dans 11 circonscriptions des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le Conseil électoral a tenu sa session de plein droit hier. Ainsi, au cours des assises organisées au siège d'Elections Cameroon (Elecam), les membres de cet organe ont fait un point exhaustif du niveau de préparation de ce scrutin à grands enjeux. Question de « procéder aux ultimes réglages pour rester dans les délais », a déclaré le président du Conseil électoral. Enow Abrams Egbe. Compte tenu du climat d'insécurité qui prévaut dans ces deux régions, il a également invité ses pairs à mettre un accent particulier sur les défis sécuritaires, en vue d'assurer de manière optimale, la sécurité des citoyens impliqués dans ces élections.

Après avoir félicité le directeur général des Elections pour l'acheminement du matériel et des documents dans ces circonscriptions électorales, Enow Abrams Egbe a invité tous les acteurs électoraux à faire preuve de sursaut patriotique pour éviter tout échec. Pour lui, cette période de rivalité politique qui s'accompagne de séduction et de marketing politique doit avoir pour seule ambition, d'« apporter une plus-value à la qualité de vie de nos populations ». Le président du Conseil électoral a enfin émis le vœu de voir ce processus électoral s'achever dans la sérénité. Pour la crédibilité du scrutin qui se déroulera le 22 mars dans les localités de Menchum-nord et sud, Mezam-sud, centre et nord ; Bui-centre, ouest et sud, Momo-est, et le Lebialem, il a conseillé d'éviter toute initiative de fraude.

D'où l'exhortation de toutes les parties prenantes à faire preuve de sagesse et de civisme, c'est-à-dire à « œuvrer pour la sauvegarde de la paix, de la cohésion sociale et de l'unité nationale ». Ce qui exige aux six partis politiques qui se disputent les 13 sièges de députés, acceptation des diversités d'options et d'opinions politiques, et « rejet de la violence sous toutes ses formes. » Dès lors, la tolérance de l'autre, la fraternité et le respect mutuel sont autant de valeurs requises.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.