Sénégal: Lancement des operations de desinfection nationale - Le service national d'hygiène, en phase active contre covid-19

La croisade contre Covid-19 bat son plein. A la suite des personnels de santé en première ligne pour contenir le nouveau coronavirus, le Service national d'hygiène qui était dans un pemier de sensibilisation et d'information des populations, est passé à un niveau supérieur. Aussi a-t-il entamé avant-hier, samedi 28 mars, une opération d'envergure de nettoiement Le lancement de l'opération s'est effectué à la mairie de Gueule Tapée-Fass- Colobane en présence du ministre de la santé et de l'action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

Le Service national d'hygiène n'entend pas lésiner sur les moyens pour aller en croisade contre le nouveau coronavirus. L'ensemble des brigades de la région au nombre de six (6) ont été réunies pour dérouler l'opération de nettoiement et de désinfection nationale entamée d'abord dans la région de Dakar pour se poursuivre sur toute l'étendue du territoire national. 100 éléments, 15 véhicules, une batterie d'appareils de haut débit ont été ainsi déployés sur le terrain pour matérialiser l'opération de nébulisation de produits désinfectants.

L'opération qui sera nationale a été lancée avant-samedi dans la commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane. Effectué en présence du ministre de la santé et de l'action sociale, le démarrage de l'opération a été l'occasion pour Abdoulaye Diouf Sarr d'inviter les soldats de l'hygiène à déployer tous leurs efforts pour combattre le Covid-19 considéré dans un contexte mondial comme l'ennemi public numéro 1. Le maire de la commune Ousmane Ndoye qui a accueilli les éléments du Service national d'hygiène a magnifié l'effort de l'institution qui, soutient-il, s'inscrit en droite ligne des orientations définies par le Chef de l'État.

Pour rappel, parlant des opérations coup de poing du Service national d'hygiène, le major Alla Ngom, chef de la sous-brigade départementale d'hygiène de Dakar, révélait déjà sur la radio Sud, qu'elles faisaient suite au « dispositif sommaire sur le terrain en vue de mener des campagnes de sensibilisation sur les mesures d'hygiène individuelle et collective pour contenir cette menace du Covid-19 ».

Et de poursuivre : «Ça, c'était la stratégie-bouclier... maintenant que l'épidémie a affecté le territoire sénégalais, il faut élever les mesures. On est allé donc à la stratégie dite épée avec des opérations coups de poing ». Non sans manquer de relever que le chef de l'État a mis à la disposition du Service d'hygiène des « moyens stratégiques modernes adaptées à la riposte ».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.