Angola: COVID-19 - Cent quatre-vingt citoyens arrêtés pour désobéissance

Benguela (Angola) — Le Commandement provincial de la Police nationale à Benguela a arrêté, au cours des dernières 24 heures, à titre préventif, 180 citoyens pour non-respect des restrictions de l'état d'urgence en vigueur dans le pays depuis vendredi 27 mars, a appris lundi l'Angop.

Selon une source policière, les détenus seront libérés après avoir purgé 12 heures détention dans les différentes unités de la police provinciale de Ben guela.

Dans ce contexte, ajoute la source, ces détenus sont sensibilisés sur les mesures de protection contre la pandémie du Covid-19, qui sévit dans le le pays et dans le monde, ainsi que sur l'état d'urgence décrété par le Président de la République, João Lourenço.

L'Angop a également constaté la saisie de 60 véhicules et 100 motos diverses qui circulaient sur la voie publique sans raison valable.

Durant la même période, le commandement de la Police nationale a réalisé des opérations de contrôle dans les deux grands marchés de la province, notamment 4 de Avril, à Benguela, qui accueille quotidiennement sept mille personnes, et Tchapanguele, dans la municipalité de Lobito.

Dans l'entre-temps, le Commandement local de la police nationale réitère l'appel à la population dans le sens de respecter les directives des autorités sanitaires et des forces de défense et de sécurité, de rester à la maison et de ne sortir dans la rue que pour des raisons exceptionnelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.