Congo-Brazzaville: Mesures de ripostes contre le coronavirus - L'ordre national des pharmaciens fait bloc derrière le gouvernement

Lors d'un échange avec la ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, le 29 mars à Brazzaville, les pharmaciens du Congo se sont engagés à mettre en pratique les décisions édictées par le gouvernement afin de lutter contre la pandémie du coronavirus.

Les deux parties mettront en place, dans les tout prochains jours, une stratégie efficace de lutte contre cette maladie. Les pharmaciens souhaitent rester en état d'alerte afin d'informer la population et de la sensibiliser à la gravité de la pandémie, en vulgarisant les mesures prises par le gouvernement de la République.

« Cette séance de travail nous a permis de nous rendre compte que nous sommes en première ligne puisque nous recevrons des personnes bien portantes ou malades, chaque jour devant nos comptoirs. Nous sommes conscients que les pharmacies risquent de connaître une rupture de médicaments mais ensemble nous étudierons une stratégie pour compenser cette rupture car outre le coronavirus, il y a plusieurs pathologies », a indiqué Jean Charles Claude Ongoly, président de l'ordre national des pharmaciens. Selon lui, les pharmacies resteront ouvertes pendant cette période de confinement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.