Cameroun: Crise du Covid - 19 - Le gouvernement refuse la perfusion à Camair-co

La crise sanitaire liée au Coronavirus ( Covid-19), menace particulièrement le transport aérien, et plus encore, la moribonde et mort- née Camair- Co la compagnie aérienne à capitaux publics du Cameroun.

Des indiscrétions qui s'échappent des salons huppés et lambris dorés de la capitale camerounaise, nous apprenons que le ministre camerounais des Transports et par ailleurs président du conseil d'administration de Camair-co, Jean Ernest Ngalle Bibehe, a opposé un cinglant non à la demande de subvention du directeur général ( Dg) de Camair-co, Georges Njipenji Kouotou, sollicitant deux milliards de francs CFA comme appui "d'équilibre mensuel". Les activités de Camair-co sont en arrêt depuis la montée en puissance de la pandémie du Covid- 19.

En explication du refus catégorique opposé au Dg de Camair-co, le ministre des Transports a dans sa lettre - réponse, évoqué " les contraintes budgétaires de l'État".

Par contre, avons-nous appris, Jean Ernest Ngalle Bibehe est d'accord avec le Dg de Camair-co, pour la mise en congés techniques du personnel non essentiel de Camair-co, en ce temps de crise du Covid- 19. Aussi, a-t-il demandé à Georges Njipenji Kouotou, d'en établir la liste, faire l'état de leurs salaires, après des concertations avec les syndicats et autres concernés.

Pauvre Camair-co, ce mort-né et gouffre à sous sans rentabilité. Toujours en train de demander de perpétuelles subventions à son État de géniteur et propriétaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.