Maroc: Bank Al-Maghrib adopte de nouvelles mesures pour soutenir l'économie et le système bancaire

Soutenir l'accès au crédit bancaire au profit à la fois des ménages et des entreprises en vue de faire face aux impacts du Covid-19

Bank Al-Maghrib (BAM) a annoncé, dimanche, l'adoption d'un ensemble de nouvelles mesures de politique monétaire et prudentielles pour soutenir l'accès au crédit bancaire au profit à la fois des ménages et des entreprises en vue de faire face aux impacts de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Ce dispositif de mesures permettra de tripler la capacité de refinancement des banques auprès de Bank Al-Maghrib, indique la banque centrale dans un communiqué.

Ainsi, rapporte la MAP, Bank Al-Maghrib offre la possibilité de recours par les banques à l'ensemble des instruments de refinancement disponibles en dirham et en devise, l'extension à un très large éventail de titres et effets acceptés par la banque centrale en contrepartie des refinancements accordés aux banques et l'allongement de la durée de ces refinancements.

Il s'agit également du renforcement de son programme de refinancement spécifique au profit des très petites entreprises et petites et moyennes entreprises (TPME) en y intégrant, en plus des crédits d'investissements, les crédits de fonctionnement et en augmentant la fréquence de leur refinancement, fait savoir le communiqué.

Bank Al-Maghrib prend également des mesures d'accompagnement des établissements de crédit au plan prudentiel couvrant les exigences en matière de liquidité, de fonds propres et de provisionnement des créances à l'effet de renforcer la capacité de ces établissements à soutenir les ménages et les entreprises dans ces circonstances exceptionnelles.

Soulignant que cette pandémie ne manquera pas d'avoir une incidence majeure sur l'économie mondiale avec une forte incertitude entourant l'ampleur et la durée de ses effets sur la majorité des secteurs au niveau national, la banque centrale fait savoir qu'elle continuera de suivre de près les implications de la crise sanitaire sur l'économie marocaine et le système financier et prendrait, le cas échéant, les initiatives nécessaires pour y faire face.

Pour rappel, Bank Al-Maghrib avait annoncé il y a une douzaine de jours la réduction de son taux directeur de 25 points de base à 2% qui a pris effet à compter du jeudi 19 mars dernier.

Soulignons que cette décision avait été prise lors de la réunion du Conseil de Bank Al-Maghrib tenue mardi 17 mars 2020.

Le Conseil a réduit le taux directeur pour soutenir l'activité économique, tout en continuant à suivre de très près l'ensemble des évolutions, avait expliqué la banque centrale dans un communiqué dans lequel il avait été mentionné que le wali de la banque centrale, Abdellatif Jouahri, n'écarterait pas d'éventuelles réunions "exceptionnelles" du Conseil avant sa session prévue en juin prochain s'il se doit de prendre des mesures supplémentaires.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.