Sénégal: Des voitures immobilisées et un circuit clandestin de transport démantelé à Fatick

Fatick — Une vingtaine de voitures ont été immobilisées pour non-respect du couvre-feu instauré depuis le 23 mars et un circuit clandestin de transport en commun interrégional démantelé dans la région de Fatick (centre), a-t-on appris lundi de la Gendarmerie.

Des cars et des taxis font partie des voitures immobilisées, "et un circuit clandestin de transport en commun interrégional, de Fatick vers Kaolack, et vice-versa, a été identifié et démantelé par nos éléments", a précisé le capitaine Youssouph Sané, commandant de la compagnie de gendarmerie de Fatick.

"Nous veillerons à mettre un terme à ce mode de transport clandestin", a-t-il promis, déplorant le non-respect du couvre-feu dans la région de Fatick, par exemple dans les villages de Bicole, Toucar, Ngouye, Ngalagne Diaraf et Niakhar.

"Près de 35 personnes ont été interpellées pour non-respect du couvre-feu, surtout dans les zones rurales", a annoncé M. Sané.

"Très souvent, nous rappelons les individus interpellés à l'ordre en les sensibilisant sur le couvre-feu instauré, pour qu'ils restent chez eux", a expliqué le commandant de la compagnie de gendarmerie de Fatick.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.