Madagascar: Mise en quarantaine - La période de confinement se termine

Les premiers passagers en provenance de l'étranger, mis en quarantaine à Antananarivo, sont sortis de leurs lieux de confinement, depuis hier. Ils ont respecté les quinze jours de quarantaine.

Parmi eux, la ministre de la Population, Irmah Lucien Naharimamy, qui était présente à un événement au Palais des Sports à Mahamasina, hier. « C'est prouvé scientifiquement que la période d'incubation du coronavirus est de quatorze à quinze jours pour les personnes qui sont entrées en contact avec des cas suspects, et surtout, ceux qui viennent de l'étranger et potentiellement porteurs du virus. Un dernier test est effectué à la fin de la quarantaine. Si c'est négatif, ils peuvent réintégrer la société », explique le Chef d'état, Andry Nirina Rajoelina, hier.

Le ministère de la Santé publique va délivrer un certificat de fin de mise en quarantaine pour les personnes testées négatives. Ceci pour éviter leur stigmatisation dans la société. Le ministre de la Santé publique, le professeur Ahmad Ahmad a, d'ailleurs, invité tout un chacun à ne pas stigmatiser ces individus.

D'autres personnes en provenance de l'étranger vont pouvoir réintégrer la société, jusqu'à la fin de cette semaine. Un programme a été établi par l'état, pour organiser le dépistage de toutes les personnes qui ont complété les quinze jours de confinement au Jumbo Ankorondrano et au CCI Ivato, à partir de demain. Plus de cinq mille personnes sont attendues dans ces deux endroits. Des biologistes et des infirmiers vont assurer les dépistages.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.