Algérie: Coronavirus - Le CRA reçoit un don de l'association des commerçants chinois

Alger — Le Croissant rouge algérien (CRA) a réceptionné lundi un premier don de l'association des commerçants chinois en Algérie, composé de masques chirurgicaux et de kits de dépistage du Covid-19.

"Ce don est arrivé en réponse à l'appel adressé par le CRA à la Croix rouge chinoise à travers l'ambassade de Chine à Alger", a déclaré la présidente du CRA, Mme Saïda Benhabilès lors de la réception des colis, annonçant qu'"un deuxième don arrivera à Alger le 3 avril prochain".

Selon la présidente du CRA, une partie de ce don sera offerte à la Pharmacie centrale des Hôpitaux (PCH) et à l'Institut Pasteur, alors que l'autre partie sera réservée au CRA.

"Il faut, quand même, tenir compte des besoins du CRA. Nous avons plus de 30.000 bénévoles qui sont sur le terrain", a-t-elle expliqué, soulignant que le CRA doit aussi répondre à la demande de la population.

"Tout le monde s'adresse au CRA. Toutes les institutions font appel à nous pour demander des masques, des gels, des produits de prévention...etc.

Mme Benhabilès s'est félicitée , à l'occasion, du "retour positif" reçu par le CRA de la part de ses partenaires humanitaires par rapport aux appels lancés à la contribution à ses efforts en matière de prise en charge des besoins des populations vulnérables.

Pour sa part, M. Qian Jin, ministre-conseiller à l'ambassade de Chine à Alger a annoncé que le gouvernement chinois compte faire un don à l'Algérie pour l'aider à lutter contre la propagation du coronavirus.

"Ce don est prévu dans quelques jours", a-t-il ajouté, soulignant que plusieurs provinces de Chine et des entreprises chinoises participeront à cet effort.

Il a rappelé, à ce titre, que le géant du BTP chinois, China State Construction Engineering (CSCEC) qui a réalisé la grande mosquée d'Alger a fait don à l'Algérie de 500.000 masques chirurgicaux, de 50.000 masques N95, réservé au personnel médical, et une quantité de vêtements de protection et de respirateurs.

Le soutien de la Chine à l'Algérie en matière de lutte contre le coronavirus se traduit, en outre, par le partage d'expériences, a-t-il ajouté, affirmant qu'une deuxième vidéo-conférence, après celle tenue jeudi dernier, est prévue ce jeudi entre les scientifiques algériens et chinois de la province de Hubei, la région la plus touchée par le coronavirus en Chine.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.