Guinée: Momo Yansané - Entre buts et inquiétude en Biélorussie

Rare de voir des pays encore où les compétitions sportives notamment le football se poursuit. Malgré cette période de pandémie de coronavirus. Momo Yansané, international guinéen raconte depuis la Biélorussie.

« La situation me fait peur, oui, mais pas à 100%, parce que des mesures de sécurité ont été prises par l'État. Et puis, il faut faire un choix. Je ne peux pas dire que je ne vais pas aller à l'entraînement. Je suis un simple joueur. Mon club me paie, me nourrit et me loge. Je dois suivre la décision du club et de la fédération« , confie Yansané à RFI.

« Partout dans le monde, les gens sont inquiets, avec tous ces cas positifs et tous ces morts. Ce virus est en train de ronger notre monde. Ici, pourtant, ça joue sans inquiétude. Moi, je suis inquiet. C'est ma vie qui est en danger. Mais travailler me permet de manger. Donc, on ne peut rien faire pour le moment, à part suivre les instructions de la fédération biélorusse, de la CAF et de la FIFA« , ajoute t-il.

Malgré ça, l'ancien du FUS Rabat enfile les buts. En deux journées de championnat, le joueur du FC Isloch compte 2 buts. De quoi augmenter sa côte. Lui qui est convoité de partout.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.