Sénégal: Sédhiou / Elan de solidarité à l'effort de guerre contre le covid-19 - Des partenaires sociaux et la communauté mauritanienne au front

De façon timide certes mais quelques partenaires sociaux, mouvements associatifs, responsables politiques et autres corps constitués de Sédhiou apportent leur soutien au comité départemental de lutte contre la maladie à coronavirus. Hier, lundi 30 mars, ce fut le tour des femmes du RADI, du mouvement PROMES et la communauté mauritanienne de donner leur contribution à l'effort de guerre. Des appels se multiplient en faveur du respect des mesures de prévention.

L'élan de solidarité né de l'apparition de la maladie à coronavirus continue de mobiliser des donateurs dans la croisade contre sa propagation. Après une première vague la semaine dernière, le comité départemental de Sédhiou a reçu les représentants du mouvement PROMES (promouvoir l'émergence à Sédhiou) que dirige Ibrahima Moulaye Touré, inspecteur principal du trésor, venus apporter des produits d'hygiène de divers ordres.

Mme Aïda Mandiang, la présidente de la section féminine de PROMES, a lâché quelques mots à l'endroit du chef de l'Exécutif départemental de Sédhiou : « nous sommes venus ici au nom du PROMES sous la clairvoyance de notre président Ibrahima Moulaye Touré pour apporter notre modeste contribution à la mobilisation des moyens de prévention du Covid-19. Nous invitons toutes les populations à se joindre à la masse pour vaincre la pandémie», a-t-elle déclaré.

A la suite, les groupements de femmes partenaires du RADI (le Réseau africain pour le développement intégré) ont tendu leur soutien au préfet de Sédhiou. « Nous nous activons dans la protection des droits des femmes et des enfants. Et étant entendu qu'en de pareilles situations, ce sont ces couches vulnérables qui souffrent, nous avons pensé apporter notre soutien au comité départemental pour accroitre la lutte contre cette maladie à coronavirus » a expliqué Mme Combé Mbaye, la présidente de l'union des groupements de femmes.

Manifestement, très satisfait de cet élan de solidarité, le préfet du département de Sédhiou encourage d'autres à faire autant et aux populations de respecter les mesures préventives. « Cet élan de solidarité vient renforcer le dispositif sanitaire déjà en place aussi bien au niveau des lieux de passage que dans des sites et services recevant du public. C'est pourquoi nous appelons toujours les populations au respect des mesures d'hygiène car c'est la seule manière qui nous permettra de prévenir la contagion », note-t-il. De son côté, la communauté mauritanienne basée à Sédhiou a également remis des produits de lavage des mains à la brigade régionale d'hygiène en appui aux dispositifs de prévention, a fait savoir Moustapha Aïdara, son représentant.

Tous ont salué par ailleurs le rôle de sensibilisation de la presse avec le sens de responsabilité dans la promotion des bonnes pratiques en vue de freiner la propagation du Covid-19 qui a déjà suffisamment bouleversé les habitudes à Sédhiou comme ailleurs dans le monde. Le ballet des dons a été ouvert par les responsables de la radio communautaire de Sédhiou Gabou FM, suivis de l'honorable député Mme Najahanco Sané et de l'international sénégalais de football Moussa Seydi.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.