Sénégal: Covid-19 impose ses «exigences» a la pleniere de l'assemblée - 33 députés pour voter le projet de loi d'habilitation, demain

L e bureau et la conférence des présidents de l'Assemblée nationale se sont réunis hier, lundi 30 mars 2020, aux fins de préparer la séance plénière du mercredi 1er avril 2020 pour l'adoption du projet de loi portant loi d'habilitation.

Seulement, selon un communiqué de l'Hémicycle de la Place Soweto parvenu à un media online de la place, le format de cette séance doit obéir aux exigences de l'état d'urgence et aux recommandations des autorités médicales.

«Toutes les sensibilités représentées à l'Assemblée nationale, à savoir la majorité, l'opposition et les non-inscrits, sont tombés d'accord pour fixer le nombre de participants aux travaux de la commission permanente et de l'inter-commission à 20. Quant à la plénière, y seront convoqués 33 députés», informe la même source. Ces options ont été choisies conformément aux dispositions des articles 19 et 68 du règlement intérieur de l'Assemblée nationale, précise le texte. Ey de noter que celles-ci ont conduit la conférence des présidents, à la suite du bureau, à prendre, à l'unanimité, les décisions qui s'imposent. Toutefois, indique-t-on dans le document, «toutes les sensibilités seront représentées aux instances de l'Institution parlementaire, sans préjudice de son fonctionnement qui s'adaptera nécessairement au contexte, en accord avec le gouvernement, par des mesures stratifiées».

Par ailleurs, Moutapha Niasse et son équipe entendent «agir en osmose avec les Institutions et les autorités de l'Etat, pour contribuer solidairement à l'élan national de lutte contre la pandémie du Covid-19». Non sans assurer qu'elle «complétera sans délai les mesures préventives liées à la prophylaxie, à la distanciation sociale, aux rassemblements, aux visites et à la circulation des personnels au niveau des locaux et des services».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.