Maroc: Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus

Les syndicats appellent à la concertation avec les représentants des salariés

Le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a réitéré, lundi à Rabat, la détermination du gouvernement à prendre toutes les mesures à même de protéger les citoyens contre la propagation du coronavirus et d'assurer tous les moyens nécessaires à l'amélioration des prestations sanitaires

Lors d'une rencontre avec les représentants des centrales syndicales les plus représentatives consacrée aux développements de la situation nationale relative au coronavirus et aux mesures prises par l'exécutif pour faire face à cette pandémie et ses répercussions, il a également fait part de la détermination du gouvernement à poursuivre les cours d'enseignement et à garantir la continuité des services publics et des activités productives vitales, outre le soutien des différentes catégories sociales touchées par cette épidémie et l'accompagnement de l'entreprise nationale, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

Saâd Dine El Otmani s'est en outre félicité de l'adhésion, avec responsabilité, des centrales syndicales à l'effort national de lutte contre cette épidémie, appelant à davantage de mobilisation de la classe laborieuse et des salariés pour la réussite des mesures préventives prises.

Lors de cette rencontre, qui s'est déroulée en présence du ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, le chef du gouvernement a passé en revue les différents développements de la situation épidémiologique au Maroc et la mobilisation des différents organes de l'Etat conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI pour permettre au pays de maîtriser cette pandémie et faire face à ses répercussions, ajoute le communiqué.

Pour leur part, les représentants de l'Union marocaine du travail (UMT), de la Confédération démocratique du travail (CDT), de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et de l'Union nationale du travail au Maroc (UNMT) ont exprimé la pleine adhésion de la classe laborieuse et des salariés à la mobilisation nationale pour faire face aux répercussions de la propagation de l'épidémie du coronavirus et pour préserver l'économie nationale.

Ils ont hautement salué les efforts déployés par les Forces Armées Royales et les différentes autorités sécuritaires et les professionnels de santé qui affrontent d'une manière directe cette épidémie.

Les représentants des centrales syndicales ont aussi salué les mesures prises par le gouvernement dans ce cadre, notamment celles destinées à la classe laborieuse touchée par les répercussions de cette épidémie sur le circuit économique, insistant sur la nécessité de préserver les droits de cette classe laborieuse, de garantir les conditions de la sécurité sanitaire nécessaires à la poursuite des activités productives et d'élargir la subvention destinée aux catégories vulnérables.

Ils ont dans ce sens appelé à la coordination et la concertation avec les représentants des salariés.

S'agissant de la question de l'avancement des fonctionnaires évoquée par les représentants des syndicats, le chef du gouvernement a expliqué qu'il s'agit d'un report de l'effet financier de ces avancements en attendant de dépasser cette conjoncture, tout en préservant les droits acquis.

Interdiction

Le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, a annoncé une décision interdisant aux motos, bicyclettes et triporteurs de transporter une personne autre que le conducteur.

Cette décision, dont la mise en oeuvre a été confiée aux autorités locales, aux services sécuritaires et à la Gendarmerie Royale, s'inscrit dans le cadre des mesures préventives visant à enrayer la propagation du coronavirus (Covid-19).

Prévention

Le Conseil de la région Marrakech-Safi a procédé récemment à la remise de matériel de prévention et du liquide de stérilisation au profit de la Protection civile, et ce dans le cadre des efforts visant à faire face aux répercussions socioéconomiques de la pandémie du coronavirus.

Initiée en coordination avec la wilaya de la région, cette opération qui a déjà bénéficié à la Direction régionale de la santé, s'inscrit dans le cadre de mesures préventives et proactives pour faire face à la propagation du Covid-19.

Cette initiative vise à lutter contre le coronavirus, conformément aux orientations et instructions du ministère de la Santé.

Contrôles

Les autorités locales de la ville de Marrakech poursuivent leurs efforts constants et inlassables en vue de lutter contre la propagation du Covid-19 et ce, en veillant, de manière ferme et scrupuleuse, au respect strict des mesures de prévention et de précaution liées à l'état d'urgence sanitaire.

Dans ce sens, les agents d'autorité intensifient, quotidiennement après 18H00, les opérations de contrôle dans les différents quartiers de la cité ocre, pour s'assurer de la conformité des habitants aux mesures de confinement sanitaire en tant que moyen inévitable pour enrayer la propagation du Covid-19.

A cet effet, les patrouilles mixtes, composées d'agents et d'auxiliaires d'autorité, ainsi que d'éléments de la sûreté nationale et des forces auxiliaires, veillent au respect rigoureux des horaires d'ouverture et de fermeture des commerces et magasins autorisés à offrir leurs services aux citoyens pendant cette période exceptionnelle.

Entraide

Une clinique privée à Safi s'est jointe aux efforts visant à enrayer la pandémie du coronavirus, en annonçant sa décision de mettre à la disposition de la Délégation de la santé à Safi son personnel et son infrastructure en cas de besoin.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de cette structure sanitaire privée, Dr. Noureddine Ezzidi, a indiqué que cette initiative solidaire vise à consacrer les valeurs de solidarité et d'entraide qui caractérisent la société marocaine et à atténuer une éventuelle pression sur les hôpitaux publics de la province de Safi.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.