Angola: COVID-19 - Le MPLA pour le respect à l'Etat d'urgence en vigueur en Angola

Luanda — Le Bureau politique du MPLA, parti au pouvoir en Angola, appelle tous les citoyens à rester chez eux, en quarantaine, et à respecter les orientations émanant des autorités, relatives aux restrictions sur la circulation et la distance sociale à garder, en vue de freiner la propagation du nouveau Coronavirus et à sauvegarder la santé publique.

Dans une déclaration sur les mesures de précaution à prendre, lesquelles figurent dans le Décret présidentiel relatif à l'affaire, le Mouvement populaire de libération de l'Angola exhorte les citoyens à respecter, scrupuleusement, les recommandations d'exception adéquates à la situation que le pays vit.

« La pandémie du COVID-19 cause des douleurs et des décès dans le monde entier. Cependant, toutes les énergies doivent être axées sur les mesures d'urgence afin de prévenir la souffrance, sauver les vies et réduire la force du virus hautement contagieux », indique le document.

Reconnaissant les efforts fournis dans ce sens par les médecins et tous les professionnels de la santé publique, le Bureau politique du MPLA appelle les citoyens à multiplier davantage les actions d'appui et de solidarité envers les familles et populations les plus vulnérables.

De même, mettant en relief le dévouement de l'Armée et celui de la Police, le Bureau politique du MPLA souligne que les forces de sécurité et d'ordre public « font tout pour préserver le bien le plus précieux : La vie de tous les Angolais ».

Appelant au calme et à la sérénité, le MPLA se dit convaincu que les Angolais, embus d'esprit de résilience et du sens de citoyenneté patriotique, finiront par surmonter ce moment difficile.

Enfin, le Bureau politique du Mouvement populaire de libération de l'Angola invite toutes les forces vives de la Nation à s'unir dans la lutte contre la pandémie du COVID-19.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.