Tunisie: La période de confinement total prolongée de deux semaines (Conseil de sécurité nationale)

Tunis — Le Conseil de sécurité nationale réuni, mardi, au Palais de Carthage, sous la présidence du chef de l'Etat, a décidé de prolonger la période de confinement total, de deux semaines supplémentaires, à partir du 5 avril 2020.

Le conseil a examiné la situation sanitaire, sociale et sécuritaire à l'échelle du pays, ainsi que les mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus et celles nécessaires pour rattraper les défaillances enregistrées, selon un communiqué de la présidence de la République.

Les participants à cette réunion ont aussi examiné les derniers développements relatifs à la propagation du nouveau coronavirus dans le pays ainsi que les conséquences sociales des mesures prises récemment, lit-on de même source.

Le président Kais Saied a appelé, à cette occasion, à accélérer la mise en oeuvre des mesures décidées, avec plus de rigueur et à changer de méthodologie afin d'éviter les lacunes constatées, au cours de la précédente période.

Il a souligné l'impératif de surmonter tous les obstacles rencontrés, à faire plus d'effort pour acheminer les vivres, à travers toutes les régions, et à réaliser les revendications légitimes des couches sociales vulnérables. Le président de la République a assuré les Tunisiens de la détermination de l'Etat à ne ménager aucun effort pour répondre à leurs attentes fondamentales.

Il a, en outre, appelé à combattre la spéculation, insistant sur la nécessité de revoir le code pénal de manière à traiter, comme "criminels de guerre", tous ceux qui exploitent la condition des Tunisiens en stockant les denrées alimentaires, et à leur infliger les sanctions les plus sévères, quels qu'ils soient.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.