Congo-Brazzaville: Coronavirus - Le PCT attristé par la disparition de l'ancien président Jacques Joachim Yhombi Opango

Le Parti congolais du travail (PCT) a, dans une déclaration rendue publique le 31 mars à Brazzaville, relative au coronavirus, appelé à une union sacrée de l'ensemble des forces vives de la Nation, devant cette pandémie qui vient d'arracher l'ancien président de la République, Jacques Joachim Yhombi Opango.

Décédé en France à l'âge de 81 ans, suite à la pandémie de Covid-19, le président-fondateur du Rassemblement pour la démocratie et le développement (RDD) a, en effet, dirigé le Congo de 1977 à 1979, un moment que le PCT estime critique de l'histoire du pays. « Le PCT s'incline avec vive émotion devant la mémoire de l'illustre disparu et présente ses condoléances les plus attristées à sa famille, à son parti politique le RDD, et à l'ensemble du peuple congolais », a compati le parti au pouvoir.

Analysant la crise sanitaire causée par le Covid-19, le secrétariat permanent du PCT a reconnu que la pandémie qui bouleverse les équilibres sanitaire et économique mondiaux n'a épargné aucun pays du monde dont le Congo. C'est ainsi qu'il s'est félicité de la promptitude avec laquelle le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, a organisé la riposte pour endiguer cette pandémie dans le pays. Le parti socle de la majorité présidentielle fait allusion notamment à l'instauration de l'état d'urgence sanitaire, impliquant des mesures de lutte contre la propagation rapide et généralisée du coronavirus.

« A cet effet, le PCT a encouragé le gouvernement à tout mettre en œuvre pour une implication efficace des orientations du président de la République. Le PCT, très préoccupé par cette pandémie, exprime son soutien au gouvernement de la République pour les actions de proximité en cours, et l'encourage à amplifier les initiatives d'information communautaire sur l'ensemble du territoire national, notamment dans les principaux milieux de concentration des populations », a poursuivi la déclaration.

Le PCT s'est, par ailleurs, engagé à accompagner les pouvoirs publics et à soutenir le peuple dans cette guerre frontale contre le Covid-19, en vue de son éradication. En effet, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures contre cette pandémie, le PCT exhorte le gouvernement à soutenir les couches précaires et vulnérables. Le but étant de faire face aux conséquences économiques et sociales de cette crise.

« Le PCT demande au peuple congolais de ne pas céder à la panique et de respecter scrupuleusement les mesures de barrage afin de s'arrimer à la déclaration du président de la République sur l'état d'urgence sanitaire », a conclu le secrétariat permanent du parti au pouvoir.

Notons que cette déclaration a été rendue publique à l'issue de la réunion du secrétariat permanent du bureau politique du PCT, tenue sous la direction de son secrétaire général, Pierre Moussa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.