Congo-Kinshasa: Covid-19 - L'appel aux dons de Fally-Ipupa Fondation totalise six mille euros

La somme totalisée par les 147 donateurs qui se sont manifestés à travers la cagnotte solidaire en ligne Leetchi lancée depuis exactement une semaine, le 23 mars, à trente-quatre jours de son échéance, s'élève à 6 003, 45 € ce 31 mars.

La récolte de fonds de la Fally-Ipupa Fondation (FIF) s'accompagne de dons en nature, notamment les mille sacs de riz que cite Kinshasa Times comme apport personnel du mécène Alita Tshamala. Elle a été lancée par fally Ipupa en personne. Elle est consécutive à son appel fait une semaine avant l'annonce du confinement reporté, le dimanche 22 mars. Dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux à commencer par WhatsApp, la star évoquait l'action philanthropique qu'elle entendait mener en faveur des plus démunis à travers la campagne We Are One #AidonsLesNôtres. Ce, en prévision d'un confinement dont l'imminence ne faisait à ses yeux l'ombre d'aucun doute. « J'ai envie d'aider les personnes qui n'ont pas de moyens, car c'est bien de dire aux gens de rester à la maison, mais vous savez qu'à Kinshasa, mais pas que, l'on n'a pas toujours les moyens de faire ses courses. Il faut qu'à un moment donné nous nous mettions ensemble pour aider ceux qui ne le peuvent pas, ces papas et mamans qui sortent au quotidien pour trouver de quoi nourrir leurs enfants », disait-il alors.

La campagne lancée le lendemain de cette première annonce sur Facebook a attiré plusieurs marques de sympathie et d'encouragement à Fally. Alors que la veille, il avait fait une adresse ciblée en ses termes : « Je lance un message fort à tous les miens, footballeurs, artistes, les mécènes, les nantis, tous ceux à qui nous faisons communément des dédicaces, je sais que c'est très compliqué de réaliser une telle idée mais avec de la volonté l'on peut y parvenir. Ce n'est pas facile à faire pour une ville à forte densité de population comme Kinshasa avec sa forte démographie ». C'est donc à cet appel qu'aurait spontanément répondu Alita Tshamala qui à ce jour serait encore le seul mécène à s'être manifesté. Ces mille sacs de riz sont donc à compter parmi les denrées alimentaires pour lesquelles El Maravillosso avait fait ce post, avec photo à l'appui, sur Facebook le 30 mars : « vos dons arrivent à l'entrepôt, merci à tous pour cet élan de solidarité ». Signalons que les dons sont à déposer aux entrepôts emmenagés à cet effet par la FIF à la Cité du fleuve.

Une idée ouverte

Incitant à la création de la chaîne de solidarité kinoise Fally Ipupa soulignait : « Je le précise, mon idée est ouverte, tout celui qui pense l'enrichir et apporter son aide, non seulement sur le plan logistique, mais également sur la manière de l'exécuter, qu'il nous rejoigne afin que nous réfléchissions ensemble ». Et d'ajouter, comme l'ont d'ailleurs démontrer les nombreux partages en rapport avec le grand bouillonnement qu'avait connu Kinshasa le 27 mars : « Au regard de toutes les vidéos que j'ai vues, les gens ne respectent pas les consignes de prévention parce qu'ils sont obligés de sortir pour trouver de quoi mettre sous la dent et nourrir leur progéniture. S'il vous plaît ! Mes frères et sœurs, vous tous qui le pouvez, essayons de les aider. Comme l'on a coutume de le dire : "Charité bien ordonnée commence par soi-même" ».

Chose promise, chose due, tel qu'il le disait voilà une semaine : « Moi, Fally Ipupa, en tant qu'artiste j'y mettrais mes moyens, ma fondation fera de même ainsi que tous mes amis. Ensemble, nous allons agir ». L'interprète de Bafana, se montre définitivement altruiste avec cette sollicitation instante : « je compte sur votre bonne volonté, essayons d'aider nos frères pour que les gens respectent la mesure de confinement et ne meurent pas de faim ». Les produits sanitaires sont aussi bienvenus afin de permettre aux bénéficiaires de respecter les mesures préventives obligatoires.

Par ailleurs, le média en ligne cité au début nous apprend que ce 29 mars, après avoir fait le compte des dons reçus, en espèce et plusieurs biens en nature, Fally a évoqué un début de distribution dès début avril. C'est à l'église catholique qu'il aurait, selon les dires de notre source, choisi de s'en remettre pour mener à bien cette étape ultime quitte à porter secours aux plus démunis de la capitale. Les vieillards et les orphelins de Kinshasa seraient les premiers bénéficiaires ciblés afin de leur permettre de faire face à la précarité que vient ajouter la crise sanitaire causée par la pandémie Covid-19 à un quotidien d'ordinaire pas facile à vivre. Coup de chapeau à Fally Ipupa qui, à travers sa fondation créée en 2013, la FIF, a le souci d'alléger le souci alimentaire engendré par le confinement. Quoique pour d'aucuns, la star serait d'autant plus motivée à porter un ultime secours aux personnes touchées par le coronavirus que son concert du 28 février à Paris a été pointé du doigt. Ce, à cause des cas de victimes comptées parmi les participants à ce show contre lequel les "combattants" avaient menés une opposition farouche allant jusqu'à entraver la circulation aux alentours de l'AccorHotels Arena. Ils sont donc d'avis que cette campagne humanitaire lui tiendrait ainsi donc encore plus à cœur pour cette raison.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.