Cameroun: Covid-19 - Voici les nouvelles de Paul Biya selon le gouvernement

Paul Biya a décidé de mettre la somme de un milliard de FCFA sur la table afin de venir à bout du Coronavirus. Selon un communiqué de Seraphin Magloire FOUDA, le Secrétaire Général du Premier ministre, le chef de l'Etat Camerounais a ordonné le déblocage de la somme d'un millaird de FCFA (environ 1.524.000 euros) ce mardi.

Fonds de solidarité nationale

L'argent public ainsi mobilisé va servir à l'accompagnement des mesures de lutte contre le Coronavirus à travers le pays selon le collaborateur du Chef du Gouvernement Joseph DION NGUTE.

Comme dans les autres pays qui ont déjà annoncé le financement de leur économie, l'on imagine que la décision vise notamment à aider les entreprises (publiques et privées) à faire face aux conséquences que peut avoir le coronavirus sur leur activité économique.

Le Président ne s'exprime plus depuis le 25 mars

La communication du SG du Premier Ministre, intervient au moment où le chef de l'Etat camerounais ne s'exprime plus officiellement depuis bientôt une semaine.

En effet, la dernier sortie de Paul Biya remonte au 25 mars dernier sur internet. Le chef de l'Etat postait des decrets ainsi qu'un télégramme via facebook et twitter.

Le dernier tweet/message facebook du Cabinet Civil de la Présidence de la Republique du Cameroun (capture d'écran).

Un communiqué trois intervenants: le PR, le PM et le SGPM!

Cette information donnée indirectement par le Président de la Republique (Paul Biya) transmise aux médias d'Etat par le PM (Joseph Dion Ngute), via son SG (Seraphin Magloire FOUDA), n'est pas encore visible sur les sites officielles de la présidence de la république ou du premier ministère. Il a été lu au journal de 17 heures sur la crtv ce mardi 31 mars 2020.

Rétrospective 17 mars 2020, Coronavirus: mesures instruites par le Président Paul BIYA

A compter du mercredi 18 mars 2020 et jusqu'à nouvel ordre le Président de la République a instruit les mesures suivantes :

les frontières terrestres, aériennes et maritimes du Cameroun seront fermées : tous les vols passagers en provenance de l'étranger sont suspendus, à l'exception des vols cargos et des navires transportant les produits de consommation courante ainsi que les biens et matériels essentiels, dont les temps d'escale seront limités et encadrés ; les camerounais désireux de retourner dans leur pays devront prendre l'attache de nos différentes représentations diplomatiques ;

  • la délivrance des visas d'entrée au Cameroun aux différents aéroports est suspendue ;
  • tous les établissements publics et privés de formation relevant des différents ordres d'enseignement, de la maternelle au supérieur, y compris les centres de formation professionnelle et les grandes écoles seront fermés ;
  • les rassemblements de plus de cinquante (50) personnes sont interdits sur toute l'étendue du territoire national ;
  • les compétitions scolaires et universitaires sont reportées, à l'instar des jeux FENASSCO et des jeux universitaires ;
  • les débits de boissons, les restaurants et les lieux de loisirs seront systématiquement fermés à partir de 18 heures, sous le contrôle des autorités administratives ;
  • un système de régulation des flux des consommateurs sera instauré dans les marchés et les centres commerciaux ;
  • les déplacements urbains et interurbains ne devront s'effectuer qu'en cas d'extrême nécessité ;
  • les conducteurs de bus, de taxis et de mototaxis sont invités à éviter des surcharges dans les transports publics : les forces de maintien de l'ordre y veilleront particulièrement ;
  • les formations sanitaires privées, les hôtels et autres lieux d'hébergement, les véhicules ainsi que les équipements spécifiques nécessaires à la mise en œuvre du plan de riposte contre la pandémie du COVID-19 au Cameroun pourront être réquisitionnées en tant que de besoin, à la diligence des autorités compétentes ;
  • les administrations publiques devront privilégier les moyens de communications électroniques et les outils numériques pour les réunions susceptibles de regrouper plus de dix (10) personnes ;
  • les missions à l'étranger des membres du Gouvernement et des agents du secteur public et parapublic sont suspendues ;
  • les populations sont invitées à observer strictement les mesures d'hygiène recommandées par l'Organisation Mondiale de la Santé, à savoir notamment se laver régulièrement les mains au savon, éviter des contacts rapprochés tels que se serrer les mains ou s'embrasser, se couvrir la bouche pour éternuer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.