Sénégal: Covid-19 - Des clubs professionnels veulent être "éligibles" au fonds de soutien de l'Etat

Dakar — Des présidents de clubs sénégalais ont appelé mardi l'Etat à intégrer les structures sportives parmi les entités devant bénéficier d'un soutien des pouvoirs publics dans le cadre des mesures prises pour atténuer les effets de la pandémie de coronavirus qui a bloqué le déroulement des compétitions.

"Nous devons appeler l'Etat à la rescousse. Comme les entreprises hôtelières, les clubs sénégalais seront fortement impactés par le coronavirus et les rentrées d'argent seront quasiment inexistantes", a indiqué le président du Casa-Sports, Seydou Sané.En plus de l'absence de recettes aux guichets, le président de Teungueth FC, Babacar Ndiaye, dit ne pas voir "les clubs européens investir dans l'achat des joueurs, principale source de revenus".

A Mbour PC, Mbaye Diouf Dia appelle lui aussi à mener la réflexion dans ce sens, soulignant que les clubs européens cherchent actuellement à sauver leurs entreprises et à payer leurs salaires."Ce sera difficile pour ces clubs d'investir dans l'achat de joueurs", a commenté le président de MPC, lié depuis la saison 2019-2020 à une entreprise italienne.

A Génération Foot, la même réflexion est de mise selon le président Mady Touré qui lance un appel à la puissance publique."Les clubs sénégalais paient des salaires et emploient des pères de famille, or actuellement tout est l'arrêt", a rappelé le président de Génération Foot, partenaire du FC Metz (élite française) qui a mis ses employés en chômage partiel.Il affirme que "ce serait bien que l'Etat intègre dans la réflexion la situation de nos entreprises au même titre que les hôtels et autres restaurants".

Youssou Dial, le président du Jaraaf de Dakar opine de la tête au sujet des 1000 milliards de francs prévus par l'Etat pour soutenir les entreprises en difficulté à cause de la pandémie de coronavirus.Même son de cloche chez le manager général du DUC (Dakar université club), Samsidine Diatta qui estime que les décideurs politiques doivent prendre en compte le sport comme un facteur important de la vie nationale.

"Le sport en général et le football en particulier sont devenus un moyen de promotion sociale qui apporte beaucoup de plus-value dans notre pays", a-t-il dit, indiquant que les stars du football et du basket investissent dans tous les domaines dans notre pays.

"Ils sont dans les écoles, dans les entreprises, dans la santé, d'où l'intérêt pour l'Etat de prendre à bras le corps la situation des clubs", a-t-il plaidé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.