Congo-Kinshasa: Le Gouvernement va construire un grand marché de vente en gros à Kinshasa

En ce temps de crise sanitaire mondiale causée par la pandémie du Covid-19 avec ses effets néfastes, le Premier Ministre reste en alerte pour répondre aux besoins de base des congolais.

Ce mardi 31 mars 2020, au cours de la traditionnelle réunion du Comité de conjoncture, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a dit sa volonté de créer un grand marché de vente en gros, en faveur de la population kinoise. Il a instruit, à cet effet, le Ministre du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa, d'étudier la possibilité d'organiser ledit marché qui sera directement alimenté par les grossistes.

Cette séance de travail a connu la participation de quelques membres du gouvernement mais également du vice-gouverneur de la Banque Centrale du Congo. Conformément à la décision prise lors de la dernière réunion, la présente a été élargie aux représentants de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et l'Association Nationale des Entreprises Publiques (ANEP).

Au terme de cette réunion, le Vice-Premier Ministre en charge du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke, a épinglé l'assurance donnée par les opérateurs économiques sur le niveau suffisant d'approvisionnement en denrées alimentaires, qui exclut toute pénurie, et leur promesse de renouveler le stock de ces produits de consommation de masse grâce aux dispositions du Gouvernement central. "La FEC a garanti au gouvernement la présence des stocks disponibles au pays jusque début juin. Les efforts seront fournis pour que ces stocks soient toujours remplacés au cas où on les consommait", a-t-il rassuré.

Aussi, a fait savoir le ministre du Budget, les prix d'exportation essentiels de la République démocratique du Congo ayant connu une baisse sur le marché international, ont fait ressentir leurs effets sur les recettes d'importation. Ce sera sans doute une situation passagère liée au coronavirus, estime le gouvernement qui s'emploie à en endiguer les effets, avec l'aide de la communauté internationale engagée dans ce combat.

Pour le moment, le Comité de Conjoncture économique multiple les efforts pour maintenir une stabilité du cadre macroéconomique et redouble d'effort pour réduire la pression subit par l'économie nationale. Au cours de cette réunion, les dossiers relatifs à la situation actuelle de l'économique de la RDC et celui en rapport avec le secteur des Mines ont tous été passés en revue. Le constat général est que la pandémie du Covid-19 et les mesures arrêtées pour combattre cette maladie par les Etats ont vraiment touché l'Economique dans le monde. Et la RDC a connu aussi une baisse de ses recettes d'importation.

Au nom de l'Exécutif central, Jean-Baudouin Mayo a exhorté la population congolaise au courage et à la foi en la RDC. "Il ne faut pas céder au pessimisme, a-t-il martelé. Il faut que nous nous fassions confiance, particulièrement au chef de l'Etat et à son gouvernement qui ne lésineront sur aucun moyen pour prendre les mesures que la situation imposera".

Pas de pénurie des produits agro-alimentaires

Toujours en cette période de crise, le premier ministre Ilunga Ilunkamba a réuni ce mardi 31 mars à la primature la commission mise en place pour assurer l'approvisionnement en produits agro alimentaire dans les grandes villes du pays. C'est la deuxième rencontre après celle du 30 mars 2020 qui consistait à examiner la question de la pénurie agro alimentaire. La commission a fait le point des stratégies pour assurer l'approvisionnement de la ville de Kinshasa, à partir des provinces avoisinantes.

Selon le ministre de l'Industrie qui a fait le compte-rendu de cette séance de travail, il était question de mettre en place une commission qui devrait donner aux membres du gouvernement les aspects beaucoup plus détaillés de la manière dont la population va constater l'absence de rupture de stock sur le marché. "La commission a travaillé et a rendu son premier rapport au Premier ministre ce jour. Rapport qui a été approuvé par les membres du gouvernement et donc dans les prochaines 48 heures, on va devoir passer à l'œuvre parce que l'ambition du gouvernement c'est de se rassurer que tous les centres qui sont disséminés dans tous les marchés de Kinshasa rendent disponibles les produits alimentaires qui viendront de l'espace Bandundu, du Kongo central,... pour que la crise que nous traversons, à savoir le coronavirus, ne puisse pas affecter sensiblement la population surtout avec les prix qui risquent de flamber", a déclaré Julien Paluku.

Par rapport à cela, souligne le ministre, le ministère de l'Economie a été mis à contribution pour devoir contrôler régulièrement les prix et prendre des mesures idoines face à la crise. "C'est une démarche du Premier ministre qui voudrait rassurer la population que chaque jour le gouvernement devra évaluer la situation et qu'aucun paramètre ne lui échappe".

Cette commission est composée du ministre des transports et voies de communication, du ministre de l'agriculture, du ministre du Développement Rural, du ministre de pêche et Elevage, du ministre de l'industrie, du vice-ministre de l'économie, de la ministre près le premier ministre, ainsi que le Directeur Adjoint du Chef de l'Etat en charge de l'Ecofin et du conseiller principal Ecofin du chef de l'Etat.

Au cours de la réunion présidée par le Premier ministre lundi dernier, le Ministre de l'Industrie avait assuré qu'un mécanisme a été mis en place pour assurer l'approvisionnement de grandes villes en produits agro-alimentaires par les périphéries, dans un bref délai pour permettre la stabilité des prix sur le marché.

A ce sujet, les dispositions sont prises pour que les organisations qui sont déjà identifiées dans le cadre de leur coopération avec les coopératives agricoles puissent approvisionner la ville de Kinshasa en produits agro-alimentaires, a déclaré le Ministre de l'Industrie. Cette initiative va contribuer à mettre fin aux spéculations et taxations anarchiques des prix sur les produits de consommation de masse.

Le Chef du Gouvernement, Ilunga Ilunkamba, prend aussi des dispositions pour qu'en cette période délicate, les producteurs et agriculteurs locaux bénéficient des dispositifs adaptés afin d'acheminer leurs produits de consommation de masse dans les meilleurs délais et éviter des pertes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.