Afrique: CAF - Les finalistes de la C2 seront directement qualifiés en C1

La pandémie de la maladie à coronavirus est loin d'entraver le bon fonctionnement de la Confédération africaine de football (Caf), qui continue à réunir ses experts par télétravail pour réfléchir sur les réformes du football au niveau du continent amorcées depuis un certain temps. Pour la journée de mardi 31 mars 2020, a-t-on appris du Secrétaire Général a.i de la CAF, Abdelmounaïm Bah, dans une discussion sur whatsapp, une décision est en voie d'être prise en faveur de deux finalistes de la Coupe de la Confédération : vainqueur et perdant, qui seront directement qualifiés pour la prochaine édition de la Ligue de champions. En tout cas, ils n'auront plus à s'inquiéter.

Cette nouvelle disposition, précise-t-on, est encore en discussion, et le dernier compromis sera arrêté dans deux semaines, renseigne Abdelmounaïm Bah, qui a vraiment beaucoup réagi sur la question dans la fameuse discussion sur whatsapp.

Par cette disposition, la Caf veut tout simplement rendre logique et équitable, ce qui paraissait injuste. Comment pouvait-on comprendre qu'une équipe qui va jusqu'en finale d'une compétition comme la Coupe de la Confédération, et la saison suivante, on ne la voit pas dans la cour des grands, qui est la Ligue de champions, tout simplement parce qu'elle n'était pas qualifié dans son championnat au niveau national. C'est vraiment injuste, a-t-on argumenté, et la Caf n'aura pas à se reprocher si elle arrivait à mettre cette nouvelle disposition en application.

Une réforme de plus...

C'est une réforme qui vient s'ajouter à tant d'autres notamment : celle des finales à manche unique dans un terrain neutre. Les finales de deux compétitions : Coupe de la Confédération et Ligue de champions ne se joueront plus en aller et retour chez l'un et l'autre. Elles se joueront une seule fois dans un terrain neutre choisi bien avant comme le fait l'Union européenne de football association (Uefa). Pour la saison en cours, la finale de la Ligue de champions se jouera au Stade Japoma de Douala, au Cameroun. Et, celle de la Coupe de la Confédération au Complexe Moulay-Abdallah, à Rabat, au Maroc. Les dates étaient même prises, au plus tard la fin du mois mai, mais elles sont d'office repoussés à cause de cette trêve due à coronavirus.

Les deux compétitions étaient suspendues au niveau des demi-finales.

En Ligue de champions, la première demi-finale opposera Al Ahly d'Egypte à Wydad Athlétic de Casablanca, et la deuxième, verra Zamalek d'Egypte en découdre avec Raja Club Athlétic du Maroc, le tombeur du Tout-Puissant Mazembe. Il y a donc possibilité de vivre une finale de la Ligue de champions 100% marocaine, ou 100% égyptienne.

En Coupe de la Confédération, il y aura d'un côté Pyramid FC de l'Egypte contre Horoya AC de la Guinée ; et de l'autre côté, Hassania Agadir du Maroc contre Renaissance de Berkane du Maroc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.