Ile Maurice: Covid-19 - Un moratoire de trois mois pour le renouvellement de la vignette automobile (déclaration)

communiqué de presse

GIS - 01 avril 2020 : Le ministre du Transport routier et du Métro léger, M. Alan Ganoo, a annoncé un moratoire de trois mois, jusqu'au 30 juin 2020, pour le renouvellement des vignettes automobiles, communément appelées 'déclarations', qui sont arrivées à expiration le 31 mars 2020. C'était lors d'une conférence de presse par visio-conférence ce matin au Bâtiment du Trésor à Port-Louis.

Ainsi, ceux qui auraient dû effectuer le paiement de la taxe sur les véhicules en vue du renouvellement des vignettes automobiles, communément appelées 'déclaration', auront jusqu'au 30 juin pour se mettre en règle, sans surtaxe ou frais supplémentaire. Pour rappel, selon les dispositions de la Road Traffic Act, le paiement de la vignette reste possible au-delà du délai légal (15 jours après la date d'expiration), mais avec une majoration de 50% du montant à payer et l'interdiction de rouler.

Le moratoire de trois mois s'applique non seulement à tous les véhicules privées, utilitaires, et publics, mais s'étend aussi aux autres permis et licences émis par la National Land Transport Authority (NLTA) à l'intention des chauffeurs et transporteurs professionnels, dont les documents sont également arrivés à terme pendant la période de couvre-feu. Ces mesures temporaires font suite à la fermeture des services de caisse de la NTLA et des bureaux de postes, et s'appliquent à Maurice et Rodrigues.

Le ministre a toutefois souligné que le renouvellement de la vignette/ 'déclaration' pour les véhicules privés peut se faire en ligne à travers la plateforme Online Payment of Motor Vehicule Licence sur le site Internet nta.govmu.org. Il a enjoint les automobilistes et propriétaires de véhicules à ne pas attendre la fin du moratoire pour s'acquitter des frais de paiement pour leur permis, licence et autres documents.

Concernant les véhicules dont le Certificat de conformité (fitness) a expiré pendant la période de confinement, M. Ganoo a affirmé qu'ils ne seront autorisés à être sur les routes qu'en cas d'urgence médicale ou pour l'achat de produits de première nécessité selon les consignes établies. Les conducteurs, qui ont été octroyés le permis de déplacement émis par le Commissaire de police,seront également autorisés à circuler, sans être sujets à des pénalités, pour autant que leur véhicule n'ait pas son certificat de conformité/ 'fitness'.

Néanmoins, le ministre a exhorté ces personnes à effectuer le plus rapidement possible les tests de conformité à la levée du couvre-feu, citant le communiqué de l'association des assureurs qui prévoit l'extension exceptionnelle, jusqu'au 30 avril 2020, des couvertures d'assurance, qui ont pris fin pendant la période de couvre-feu.

« A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle », a avancé M. Ganoo, tout en demandant à la population de suivre le mot d'ordre du couvre-feu qui est de rester chez soi. Il a en outre rassuré les citoyens que les opérateurs de transports publics auront l'obligation, à la levée du couvre-feu, de nettoyer et désinfecter leurs véhicules pour permettre aux passagers de voyager en toute sécurité.

#ResOuLakaz #BeSafeMoris

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.