Burkina Faso: Lutte contre le coronavirus - La Fondation UBA offre plus de 87 millions F CFA

La Fondation UBA a débloqué plusieurs millions pour soutenir la lutte contre le coronavirus.

La Fondation UBA a remis un chèque d'un montant de plus de 87 millions F CFA au Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires(CORUS). La cérémonie de remise a eu lieu, le lundi 30 mars 2020 au quartier Paspanga de Ouagadougou.

La Fondation UBA a décidé d'apporter sa contribution à la lutte contre le coronavirus qui continue de se propager au Burkina Faso. A travers sa représentation nationale, le groupe UBA Burkina, avec en tête son premier responsable, la Directrice générale(DG), Noëllie Tiendrebeogo, a effectué le déplacement du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS) sis au quartier Paspanga de Ouagadougou pour donner 87 500 000 F CFA.

« Le groupe UBA, à travers UBA Fondation a tenu à faire un déplacement auprès du CORUS afin de témoigner son engagement en ces moments difficiles. Le groupe a remis un montant total de 14 millions de dollars équivalant à 8 milliards 500 millions F CFA et la part affectée au Burkina est de 150 000 dollars équivalant à 87 500 000 F CFA », a expliqué la DG.

C'est l'occasion, a-t-elle indiqué, de témoigner l'engagement du groupe bancaire à l'endroit du gouvernement dans sa lutte acharnée contre le COVID-19, sa compassion aux malades, son encouragement à l'équipe médicale qui se bat jour et nuit contre cette pandémie.

« Nous avons apporté notre modeste contribution parce que nous savons que les besoins sont énormes. Mais n'oublions pas que ce sont les petites rivières qui font les grands fleuves. Nous invitons toute la population à respecter scrupuleusement les mesures sanitaires. C'est ainsi que nous allons combattre la pandémie », a affirmé la DG de UBA Burkina.

Un geste inestimable

Au nom du ministre de la Santé, le coordonnateur national de la réponse à l'épidémie de COVID-19, Pr Martial Ouédraogo, a remercié la Fondation UBA pour ce geste inestimable. Il a rassuré la donatrice que ce don sera immédiatement utilisé au niveau de la riposte. « J'ose espérer que ce geste va susciter d'autres apports.

Je suis content que UBA ne se soit pas contentée de rester au niveau des bureaux et de faire des échanges d'amabilité et qu'elle soit venue au centre opérationnel. UBA est venue donner son apport, et nous soutenir moralement. Cela va droit au cœur à toute l'équipe », s'est réjoui le Pr Ouédraogo. La lutte contre le coronavirus exige beaucoup de moyens.

A cet effet, les besoins pour combattre la maladie sont multiples au fur et à mesure que « nous avançons », a affirmé Pr Martial Ouédraogo. Il a confié que les besoins d'ordre matériel se résument, entre autres, en matériel de protection, d'éléments de motivation pour les agents, des réactifs. Il a signifié qu'à cela s'ajoute l'augmentation des capacités d'hospitalisation surtout au niveau décentralisé et centralisé pour prendre en charge les cas difficiles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.