Burkina Faso: Respect des mesures sanitaires au Nord - Le sentiment « mitigé » du gouverneur Justin Somé

Le gouverneur de la région du Nord, Justin Somé, a effectué le vendredi 27 mars 2020 dans la ville de Ouahigouya, une visite inopinée en vue de constater le respect des mesures gouvernementales contre le coronavirus.

Depuis le 9 mars 2020 dernier, le Burkina Faso est frappé par la pandémie du coronavirus. Pour éviter la propagation de la maladie, plusieurs mesures sanitaires ont été prises par le gouvernement. Parmi ces dernières, figurent la fermeture de bars et maquis, le lavage des mains, le port des masques...

Le vendredi 27 mars 2020, le gouverneur de la région du Nord, Justin Somé, était sur le terrain pour constater le respect de ces mesures. Banques, restaurants, bars, maquis, grand marché, sont, entre autres, les lieux visités par le gouverneur et sa délégation. Et le constat est amer par endroit. Selon M.Somé, après le message fort du chef de l'Etat, ils se sont appliqués à sensibiliser les différentes couches sociales.

«Aujourd'hui, nous sommes sortis pour nous assurer que les mesures édictées par le gouvernement ont été mises en place. Mais, je dois vous dire que j'ai un sentiment mitigé de constater qu'après de multiples sensibilisations des tenanciers de débits de boissons, nos mesures ne sont pas respectées », a indiqué le gouverneur Somé. Quant aux établissements bancaires, il a dit se réjouir de voir que le respect des mesures est pris à bras-le-corps par les responsables des lieux.

« La plupart des banques que nous avons visitées ce matin ont pris le maximum de mesures. Nous avons vu que dans les banques qui avaient des gels, les travailleurs portaient des masques de protection et ils avaient également le thermomètre ultra rouge pour flasher les clients et s'assurer que ces derniers sont en bonne santé », a soutenu le gouverneur.

Les commerçants félicités

Il a déploré tout de même le manque de dispositif à l'extérieur de ces établissements. « Les responsables de ces banques se sont engagés dès la semaine prochaine, de mettre des dispositifs à l'extérieur pour permettre aux usagers de respecter les consignes », a affirmé Justin Somé. Au grand marché de Ouahigouya, le gouverneur et sa délégation ont été édifiés quant aux dispositifs mis en place par le comité de gestion du marché.

« Au niveau du marché, nous pouvons également nous réjouir parce que nous avons vu des lave-mains qui ont été déposés à chaque entrée principale. Et je pense, pour un début, il faut les encourager et veillez à ce qu'ils puissent renforcer ces mesures», a-t-il avoué. Cependant, le gouverneur a laissé entendre que l'ensemble des structures qui ne respectent les consignes ont été identifiées et qu'il appartient désormais au maire de prendre les dispositions pour faire respecter les mesures par les structures.

Pour le maire Boureima Basile Ouédraogo, la solution est toute trouvée. « Nous allons procéder à la fermeture simple de l'ensemble des maquis qui ne respectent pas les nouvelles mesures qui ont été édictées au niveau national. Mais auparavent, nous allons les notifier aux gérants », a-t-il averti.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.