Burkina Faso: Désinfection des grands marchés - L'opération débutée à Rood Woko

L'équipe de désinfecteurs va prendre d'assaut les quartiers du plus grand marché de Ouagadougou pour les assainir.Le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé, a officiellement lancé, le mardi 31 mars 2020, au grand marché Rood Woko, l'opération, entre autres, de nettoyage, de lavage et de désinfection des grands marchés de la commune.

Le conseil municipal de Ouagadougou a saisi l'occasion de la fermeture des grands marchés de la capitale, du fait du COVID 19, pour assainir ceux-ci au profit des usagers et éviter à l'avenir des solutions extrêmes similaires.

A cet effet, le maire Armand Roland Pierre Béouindé, a officiellement lancé l'opération d'assainissement desdits marchés, le mardi 31 mars 2020, au grand marché Rood Woko.

Prévue pour durer cinq jours, à Rood Woko, elle va consister, selon les services techniques municipaux, au nettoyage, au tracé des lignes, à la désinfection et à la dératisation.

Le nettoyage durera trois jours afin de débarrasser le marché de toutes les ordures pouvant causer ou aggraver des incendies (enlèvement des emballages perdus, des tentures et installations anarchiques, débouchage des caniveaux et conduites d'eaux, lavage des surfaces).

Le tracé de lignes interviendra après le nettoyage par l'administration du marché. Celle-ci procédera, ensuite, de concert avec la police et les délégués du marché, à la délimitation des surfaces.

Quant à la désinfection et à la dératisation, elles consisteront à la fois en l'élimination des germes pouvant causer des maladies comme le COVID-19 et des rongeurs et insectes qui infestent l'environnement de Rood Woko. Pour Armand Roland Pierre Béouindé, Ouagadougou, épicentre du fléau au Burkina, subit les affres du COVID-19.

Réorganiser les marchés

Le maire Armand Roland Pierre Béouindé : « Après la mise en ordre du marché, nous serons en mesure de faire face, à l'avenir, à ce type de problème sanitaire ».

Face à cette situation, le gouvernement, a-t-il rappelé, a mis en place des mesures barrières, concernant le regroupement des personnes dans un seul endroit. A ses dires, les marchés étant, par excellence, des lieux de grands regroupements, les gouverneurs, en application de ces mesures, ont demandé aux maires de fermer momentanément un certain nombre de marchés.

« Mais, nous voulons tirer quelques avantages de cette situation. Nous profiterons, donc, de la fermeture de ces marchés pour les nettoyer, désinfecter et dératiser », a déclaré le maire Béouindé. Le choix de Rood Woko pour le démarrage des activités n'est pas fortuit. Car, il est, selon lui, le plus grand centre commercial de Ouagadougou. « Au fur et à mesure, nous allons progresser vers tous les marchés qui ont été fermés.

Après cette première expérience à Rood Woko, nous allons nous tourner vers les marchés structurés », a-t-il laissé entendre. Si l'expérience de Rood Woko est concluante, le conseil municipal, a assuré M. Béouindé, multipliera les équipes dans les arrondissements et les secteurs avec l'appui des différents maires d'arrondissements, pour la conduite des opérations. Les marchés ont été, foi du maire, fermés en raison du « désordre » qui y règne.

A l'entendre, leur réorganisation va permettre de prendre d'autres mesures qui méritent l'accompagnement des commerçants.

Le bourgmestre s'est montré également solidaire des « exploitants » du marché, de leurs familles et de toutes les personnes qu'ils soutiennent, compte tenu de la fermeture de Rood Woko.

Ainsi, le premier responsable de la ville de Ouagadougou, a rassuré du soutien de la mairie aux commerçants pour atténuer leurs souffrances. « Très bientôt, le gouvernement va donner des indications et au niveau des collectivités territoriales, nous allons mettre en œuvre un certain nombre de dispositions pour assouplir les dommages subis par les commerçants », a-t-il ajouté.

Pour l'opération de désinfection, de dératisation et de nettoyage de Rood Woko, 200 nettoyeurs, 50 balayeurs et 35 désinfecteurs, tout en respectant les consignes de distanciation, prendront d'assaut tous les cinq quartiers du marché.

Les équipes, composées de manœuvres de la commune, des professionnels de l'hygiène et de la santé ainsi que des commerçants volontaires vont être supervisés par l'administration de Rood woko , les délégués du marché en collaboration avec le Conseil national de l'économie informelle.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.