Angola: La Cour condamne des militaires pour conduite inconvenante

Cabinda (Angola) — Deux soldats des Forces armées angolaises (FAA) de la région militaire de Cabinda ont été condamnés mardi par le Tribunal militaire à un an et un an et quatre mois pour un délit de conduite inconvenante.

Il s'agit du 2e sergent du bataillon indépendant des FAA de la région militaire de Cabinda (RMC), Alkilson Luíis Santos Fonseca et du 2e caporal Pedro Job Madaleno du Commandement Naval de la Marine de Guerre qui, dans le cadre de leur mission de patrouille des rues, en vertu de l'état d'urgence déclaré dans le pays, pour aider dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, ont excédé en interpelant une vendeuse ambulante.

Dimanche dernier, vers 20 heures, les deux soldats, en compagnie de trois autres, ont excédé dans leur agissement en interpelant une vendeuse ambulante de poisson qui a fait preuve de résistance lorsqu'on lui a demandé de quitter le lieu de vente, sur la Rue Comércio, ville de Cabinda.

Le chargé de l'affaire, le colonel Elísio Filipe de Almeida, juge président du tribunal de la région militaire de Cabinda, après lecture du dossier, a acquitté les trois autres membres de l'équipe. Le colonel José António, procureur militaire de la RMC, a déclaré qu'au nom du ministère public, la sanction servait d'acte de justice et de transparence dans l'exercice de la justice militaire, et la mesure corrective devrait servir d'exemple pour tout le personnel des FAA, qu'il soit en mission ou non.

La défense des accusés a souligné qu'il s'agissait d'une peine équitable compte tenu de la gravité du crime, bien qu'il ait soutenu que des mesures correctives devraient être appliquées dans les unités respectives.

Une vidéo d'un internaute, devenue virale sur les réseaux sociaux, a été à l'origine de la dénonciation publique de l'acte impliquant les militaires, qui ont utilisé une force excessive contre une citoyenne lorsqu'elle vendait du poisson sur le bord de la route.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.