Ile Maurice: Poste-de-Flacq - Un voleur arrêté par la police et relâché par la CID

Comment se fait-il que l'homme qui a été surpris en flagrant délit de voler dans son commerce a été arrêté par la police et autorisé à partir par la Criminal Investigation Division (CID) de Flacq ? C'est la question que se pose cet ce gérant de restaurant à Poste-de-Flacq.

La victime, âgée de 30 ans, explique qu'elle a remarqué que plusieurs items, y compris des bouteilles de boissons alcoolisées, ont disparu de son commerce. Avec son père, le trentenaire a donc décidé de monter la garde, et leur veille a porté ses fruits. Vendredi 27 mars dernier, les deux hommes ont surpris un cambrioleur qui essayait de pénétrer dans l'enceinte du restaurant. Il n'a pas fallu longtemps pour que père et fils le maitrisent. Par la suite, une équipe policière qui était en patrouille dans la région a été alertée.

Le suspect a été conduit au poste de police, et les deux hommes ont suivi. Sur place, leur version des faits ont été notées, et les officiers de la CID de Flacq ont été contactés pour prendre le relais. «Banla ine koz are missié la apré zot ine laisse li alé. Zot Inn dir dégazé pa tardé ek sa case la. Apré konfinnma pou gueté» dit la victime, dépité.

Sollicité, le Police Press Office a fait savoir que la CID n'aurait pas dû être sollicitée dans cette affaire. «Zot vini kan pa konn idantité bann sispé. Tous les cas de vols ne sont pas référés à la CID» explique le un responsable de communication.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.