Sénégal: Pape Diouf a été consulté pour le poste de ministre des Sports (proche)

Dakar — L'ancien président de l'OM, Pape Diouf décédé mardi à Dakar, a été approché sous la présidence Abdoulaye Wade (2000-2012) pour le poste de ministre des Sports, a révélé, Mamadou Koumé, ancien directeur général de l'Agence de presse sénégalaise (APS), un des amis les plus proches.

"Je peux vous le dire, Pape (Diouf) avait été consulté pour devenir ministre des Sports mais il a décliné en prétextant qu'il y avait des Sénégalais mieux outillés et plus qualifiés pour faire ce travail", a témoigné Koumé qui l'a connu en 1987.

Pape Diouf aurait été ministre des Sports s'il avait accepté l'offre, a ajouté l'ancien reporter sportif du quotidien gouvernemental, Le Soleil qui avait lancé avec Diouf l'hebdomadaire, Le Sportif en septembre 1991.

Ce journal était pour lui "un cadre d'expression pour les sportifs sénégalais et aussi une perche pour ses nombreux amis de la presse sportive nationale", a rappelé M. Koumé.

"Il avait beaucoup d'amis dans la corporation, il pensait que le temps était propice pour lancer ce journal à la veille de la CAN 1992 au Sénégal", a-t-il dit indiquant qu'une bonne performance de l'équipe nationale aurait permis de solidifier la publication sportive.

"Malheureusement, ça n'a pas été le cas avec cette élimination prématurée des Lions en quart de finale", a rappelé Koumé qui a su toujours garder les mêmes relations avec Pape Diouf emporté mardi par le coronavirus devenant ainsi la première victime de cette pandémie en terre sénégalaise.Et en dépit des nombreuses fonctions qu'il a eues à occuper, Pape Diouf est resté foncièrement journaliste jusqu'à la fin de sa vie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.