Sénégal: Lutte contre le Covid-19 - L'Ucg installe des points de lavage de mains dans Dakar

1 Avril 2020

Pour lutter contre la propagation du coronavirus, l'Unité de Coordination de la Gestion des déchets solides (UCG) a installé plusieurs points de sensibilisation et de lavage de mains. Aux Hlm et à Poste Thiaroye, commerçants et résidents s'en félicitent.

«Venez laver vos mains pour la santé de tous », répète sans cesse une voix masculine. C'est pour inciter commerçants et passants à l'application du gel antiseptique mis à disposition par l'un des points sanitaires de l'Unité de Coordination de la Gestion des déchets solides (UCG). Sur une grande table enveloppée de flyers de sensibilisation, expliquant les mesures barrières, allant du lavage des mains à l'éternuement dans le creux du coude, sont exposées plusieurs bouteilles de solutions hydro alcooliques. Jeunes et vieux fréquentant le marché des Hlm n'hésitent pas à y faire un tour.

Mains tendues, hommes et femmes en demandent en permanence. Très réactive Fatou Niang ne cesse d'en donner pour préserver des corps et sauver des vies. Nez et bouche masqués, tee-shirt blanc à l'effigie de sa boîte, la dame parle d'une initiative pour lutter contre la propagation du coronavirus. A l'en croire, il s'agit de 40 points répartis dans zones stratégiques du pays pour favoriser les mesures de prévention. Le même dispositif est présent à Poste Thiaroye, à quelques mètres du rond-point. Sur place, de jeunes hommes nettoient la chaussée et les trottoirs. Un stand est érigé à quelques mètres d'eux. Il est géré par une dame, stylo à la main, carnet sous les yeux. D'une petite voix, elle ne cesse d'interpeller les passants. Son appel semble entendu. Mécanicien ou charretier n'hésite pas à y faire un tour.

Servi, Pape Samba badigeonne le gel dans ses mains. Le suivant, Abdoulaye en fait de même. Pendant ce temps, deux filles toutes en tee-shirt blanc vont à l'assaut des petits tabliers poursensibiliser sur les mesures barrières et mettre à leur disposition des gels antiseptiques. Une initiative salutaire selon Astou Faye, vendeuse de fruits. « Toutes les personnes n'ont pas le même niveau d'information. C'est toujours important de sensibiliser les autres afin de bouter dehors le coronavirus », dit-elle, assise sur sa table. Le visage masqué, les mains couvertes de gants, Ousmane Mbaye va dans le même sens. « Au moins il y a des gens pour combattre l'insouciance. Au Sénégal, tout est négligé. C'est dommage. Prendre la menace au sérieux, c'est utiliser les gels antiseptiques et les autres mesures d'hygiène », indique Ousmane. Commerçant de téléphone à Poste Thiaroye, Idrissa Fall estime que ce genre d'initiatives doit être décentralisé partout. A l'en croire, c'est le moyen le plus efficace pour lutter contre la pandémie du coronavirus.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.