Cameroun: Rapatriement - 11 compatriotes de Suisse de retour

Ils ont regagné le pays hier soir dans le cadre des vols spéciaux organisés par le gouvernement au profit des compatriotes de la diaspora.

Alors que la nuit commençait à envelopper hier l'aéroport international de Yaoundé de son épais voile sombre, un appareil de la compagnie aérienne suisse Edelweiss pointe son nez au loin. L'engin qui achèvera sa course quelques minutes plus tard au bout de la piste sera pris d'assaut, une fois l'échelle de Coupee ajustée par des agents de santé équipés de pulvérisateurs qui procèderont à sa désinfection. De l'avion, sortiront tour à tour onze Camerounais soumis à un contrôle strict des paramètres, par l'équipe médicale dépêchée pour la circonstance. Ils feront l'objet d'un contrôle au thermo-flash, soumis à un lavage des mains à la solution hydro-alcoolique et à la présentation d'une fiche sanitaire.

L'étape suivante qui consistera aux formalités de débarquement d'usage portera essentiellement sur un contrôle des passeports. Par la suite, chacun des onze compatriotes sera aussitôt conduit dans un bus préalablement désinfecté garé non loin de là dans l'enceinte de l'aéroport. De source sécuritaire, ils seront placés en quarantaine dans un hôtel de la capitale où ils feront l'objet d'un suivi médical, quatorze jours durant. A l'instar des autres concitoyens rapatriés également dans le cadre des vols spéciaux et de tous ceux revenus des pays dits à risques, les nouveaux arrivants devront subir des tests. Alors que ceux déclarés positifs au Covid-19 seront admis dans les hôpitaux spécialisés, ceux des passagers déclarés négatifs devront signer un engagement sur l'honneur de continuer leur confinement à domicile.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.