Ile Maurice: Les supermarchés fins prêts pour la réouverture

Le Premier ministre l'avait annoncé lundi: les supermarchés seront à nouveaux ouverts au public le jeudi 2 avril et devront appliquer des mesures strictes. L'express a interrogé des responsables de supermarchés à ce sujet.

Davantage de précautions

Même son de cloche du côté de Super U. Pascal Tsin, directeur de l'enseigne explique qu'ils sont quasiment prêts pour la réouverture et prennent davantage de précautions. «Hormis les consignes du ministère, les rayons non essentiels tels que textile, charcuterie, et poissonnerie seront fermés. Les clients auront accès qu'aux rayons alimentaires basiques», précise-t-il. La livraison des produits est toujours en cours, car cela dépend des fournisseurs qui eux dépendent du Work Access Permit. Par ailleurs, Super U arrête le service d'achat en ligne aujourd'hui.

Au niveau de King Savers, l'achat en ligne est déjà en suspens. Le personnel s'attelle aux préparatifs de la réouverture. L'approvisionnement des produits a repris hier matin. Pour les clients qui ne respecteront pas les consignes, Alain Saverettiar, directeur général de King Savers, relève que «les supermarchés se réservent le droit de ramener un client à l'ordre et même de l'expulser si nécessaire, car il est important que les mesures sanitaires et la discipline soient de mise pour le bien de tous». Il souligne également qu'il y aura certes un système de surveillance qui sera opérationnelle, mais qu'il sera difficile de contrôler chaque petit fait et geste d'un client. Celui-ci doit prendre ces responsabilités, dit-il.

Du côté de Dream Price, Muyroodeen Fawzee, directeur de l'enseigne, souligne que les supermarchés sont fins prêts pour l'ouverture jeudi. «Les marquages et aussi les mesures sanitaires ont été mis en place. Les employés ont été formés en vue d'accueillir des clients.» Est-ce que le nombre de personnes dans les supermarchés sera contrôlé ? À cette question, la direction de Dream Price souligne que cela dépend de ses supermarchés. Il y aura entre cinq à dix clients à la fois. D'ailleurs, il précise que tous les produits surgelés, légumes et pains seront empaquetés.

Du côté des commerçants, les boutiques ne sont pas équipées pour les mesures annoncées, souligne Raj Appadu, président du Front commun des commerçants de Maurice. Ce dernier est d'avis que les boutiques ne pourront fonctionner avec l'ordre alphabétique, car ils n'ont pas autant de clients que les grandes surfaces et qu'avec cette loi, il se peut qu'un jour, aucun client ne se pointe. Dans de tels cas, il se demande comment le boutiquier sera compensé. Par ailleurs, «Comment les clients seront contrôlés à l'entrée ? Tous ne sont pas équipés et il faut la présence de la police», s'est insurgé le président de l'association des commerçants. Quant au système de drive thru annoncé par le gouvernement, les opérateurs soutiennent que leur structure n'est malheureusment pas adaptée à cela.

Les consignes à respecter dans les points d'approvisionnement

À l'entrée :

- L'accès sera séparé pour ceux qui se rendront à pied, par le bus, taxi ou à moto.

- Une seule personne par voiture sera autorisée à entrer dans le parking, sauf si elle accompagne une personne handicapée.

- Pour des raisons sanitaires, les enfants sont interdits à l'intérieur.

- Chaque client devra se munir de sa carte d'identité qu'il présentera à l'entrée pour accéder au supermarché ou à la boutique. Les touristes devront présenter leur passeport ou leur permis de résidence et les travailleurs étrangers, leur permis de travail.

- Un seul caddie par personne est permis. Il sera désinfecté avant l'usage par les préposés du supermarché.

- Chacun devra emmener son propre sac qu'il déposera dans son caddie.

- Chaque client doit impérativement couvrir sa bouche d'un masque ou d'un autre moyen. Si ce n'est pas le cas, il n'aura pas accès à l'intérieur.

- Chaque client devra se désinfecter les mains avec du désinfectant fourni avant de pénétrer le supermarché.

- Chaque client devra prendre en compte les marquages au sol pour respecter la distance barrière entre chaque individu.

- Si vous toussez, avez de la grippe ou d'autres symptômes pouvant ressembler à ceux du coronavirus, votre température sera prise. Et si votre température est supérieure à 37,5°, vous serez interdit d'accès et serez pris en charge jusqu'à ce qu'une ambulance vienne vous récupérer pour vous conduire à l'hôpital.

À l'intérieur :

- Un certain nombre de clients seront autorisés à tour de rôle à l'intérieur du commerce afin d'éviter des attroupements et des files d'attente à la caisse.

- À l'entrée des supermarchés, des posters seront affichés pour guider les clients.

- Des consignes audio seront également diffusées en permanence pour rappeler les mesures à être respectées.

- Chaque client aura 30 minutes pour faire ses courses.

- Les clients sont priés de suivre les tracés dans les rayons. Il est interdit de faire marche arrière ou de changer de trajectoire.

- Les denrées de bases telles que la farine, le lait, le riz, l'huile ou encore du papier hygiénique seront limités. L'achat de seulement trois articles par denrée de base est autorisé.

- Il est interdit de manipuler les articles et les remettre sur les étagères. De ce fait, afin d'éviter toute contamination des produits frais, la viande, les fruits et légumes et le pain seront déjà sous emballage. Le poids et le prix y seront affichés.

À la caisse et vers la sortie :

- Les clients doivent impérativement garder leur masque lorsqu'ils passent à la caisse.

- Des marquages seront tracés devant les caisses pour respecter la distance barrière.

- Après être passé à la caisse, il faut suivre le tracé pour restituer le caddie et se diriger vers la sortie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.