Namibie: COVID-19 - La ministre d'État souhaite une surveillance accrue à la frontière entre le pays et la Namibie

Ondjiva (Angola) — La ministre d'État en charge du secteur social, Carolina Cerqueira, a appelé mercredi, à Ondjiva, dans la province de Cunene, à renforcer la surveillance aux frontières entre l'Angola et la Namibie, dans le cadre de la prévention du COVID-19.

La province de Cunene partage une frontière de 460 kilomètres avec la République de Namibie, dont 340 sont terrestres et 120 fluviaux, avec quatre points d'entrée utilisés par des nationaux et des étrangers.

La gouvernante, qui s'exprimait lors d'une réunion d'évaluation sur les mesures de prévention du coronavirus, a déclaré que le contrôle des frontières devrait être renforcé pour empêcher les personnes d'entrer dans les zones non protégées.

Egalement coordonnatrice adjointe de la Commission intersectorielle de gestion des mesures contre l'expansion du COVID-19, Carolina Cerqueira a souligné que la rigueur était nécessaire pour que les mesures préventives soient efficaces.

Elle s'est dite satisfaite du niveau d'organisation au poste frontalière de Santa-Clara, en termes de sécurité et de respect des mesures d'hygiène établies.

"Nous allons prendre toutes les préoccupations soulevées localement afin que la commission puisse trouver les réponses nécessaires en fonction des besoins de la province de Cunene, des soins de santé et de l'assistance aux populations les plus nécessiteuses", a-t-elle renforcé.

La ministre a demandé à la population de collaborer à l'accomplissement de l'état d'urgence, en restant à la maison pour éviter la propagation communautaire du Covid -19.

La délégation multisectorielle a apporté 8.680 tonnes de divers produits aux familles les plus démunies, notamment de la nourriture, des produits d'hygiène, des matelas, des vêtements usés et des nutriments pour les enfants.

Durant son séjour à Cunene, Carolina Cerqueira, a rencontré les autorités locales pour discuter de la circulation routière des marchandises et de l'inspection du commerce transfrontalier à la lumière des mesures de mise en œuvre de l'état d'urgence.

Au cours de cette visite, la ministre a dirigé une délégation multisectorielle composée des secrétaires d'État à l'Intérieur et au Commerce, de hauts fonctionnaires des ministères des Relations Extérieures, de la Santé et des Transports.

La province de Cunene compte huit centres de quarantaine, deux à Ondjiva et six dans les autres municipalités, où 182 citoyens sont en quarantaine institutionnelle et 35 en quarantaine à domicile.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.