Congo-Brazzaville: Coronavirus - La ministre du Tourisme réquisitionne et ferme certains établissements d'hébergement

En application du décret n°2020-93 du 30 mars 2020 portant déclaration de l'état d'urgence sanitaire en République du Congo, la ministre du Tourisme et de l'environnement, Arlette Soudan Nonault, a signé une note de service le 31 mars réquisitionnant les établissements d'hébergement sur toute l'étendue du territoire national.

Les établissements d'hébergement réquisitionnés sont les suivants :

Pour le département de Brazzaville : Radisson Blu M'Bamou Palace Hotel, Ledger Maya, Pefaco, Concorde de Kintélé, Grand hôtel de Kintélé, Elbo suites, Ramada GHS.

Pour les départements de Pointe-Noire et Kouilou : Hôtel Hilton, Atlantic palace.

Pour le département de la Bouenza : Résidence Laurel

Pour le département du Pool : La Pepeche

Pour le département des Plateaux : Alima palace

Pour le département de la Cuvette : Daniel's club

Pour le département de la Cuvette-ouest : Espace Elonda

Pour le département de la Sangha : Les Oliviers

Pour le département de la Likouala : Le Tropicana

Fermeture des établissements d'hébergement et des agences de voyage

Toujour en application de ce décret n°2020-93 du 30 mars 2020 portant déclaration de l'état d'urgence sanitaire en République du Congo jusqu'à ce qu'en soit proclamée la fin, la ministre du Tourisme et de l'environnement, a signé deux circulaires 0813 et 0814, le 31 mars 2020.

La circulaire 0813 adressée à l'attention des promoteurs des établissements de tourisme et de loisirs stipule la stricte application les mesures ci-après : fermeture des établissements d'hébergement (hôtels et établissements assimilés) à l'exception de ceux faisant objet d'une réquisition ; fermeture des agences de voyages et autres services de réservation ; interdiction de l'organisation des voyages de tourisme, excursions, croisières et randonnées ; interdiction des activités liées aux services de restauration et de consommation de boissons ; interdiction des activités de location des véhicules de tourisme ; fermeture des salles de jeux, de cinéma, de spectacles et toute autre activité de plein air.

La circulaire 0814 à l'attention des responsables des bureaux et cabinets d'études en charge des évaluations environnementales stipule l'application des mesures ci-après : les réunions d'enquête et d'audience publique sont suspendues ; suspension également des attributions ou renouvellement d'agréments ; fermeture des bureaux et cabinets d'études.

Tout contrevenant à ses mesures s'exposera à la rigueur des lois et règlements en vigueur.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.