Tunisie: Covid 19 | 13 accusés dans l'affaire du cimetière de la Cité El Jala à Bizerte

1 Avril 2020

Treize personnes sont accusées dans l'affaire de l'enterrement d'une femme atteinte du Covid-19, fait savoir mercredi à l'agence TAP le porte-parole du tribunal de première instance, à Bizerte, Walid Achbellah. Dix d'entre elles ont été placées en garde à vue, deux maintenues en liberté et la treizième est en fuite.

Les suspects sont accusés d'avoir tenté, mardi, d'empêcher l'enterrement, dans le cimetière de la Cité El-Jala, d'une femme atteinte du Covid-19, décédée la veille.

Parmi les accusés, une femme qui a appelé à s'opposer à cet enterrement, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Après trois heures de pourparlers en vain, les forces de l'ordre avaient fait usage de gaz lacrymogène, mardi soir, pour disperser une foule amassée autour du cimetière de la Cité El-Jala, pour empêcher violemment l'enterrement d'une femme de 76 ans morte, depuis deux jours, du Covid-19, à l'hôpital universitaire Habib Bougatfa à Bizerte.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.