Algérie: Lancement de fabrication de bavettes au niveau des centres de formation professionnels de Médéa

Medea — Les centres de formation professionnels de Médéa, Ouzera et Berrouiaghia, dans la wilaya de Médéa, ont commencé la fabrication de bavettes sanitaires qui seront livrées graduellement aux établissements sanitaires et les structures en charge des opérations de désinfection, a-t-on appris mercredi auprès des services de la wilaya.

Un premier lot de mille bavettes est sorti, ces jours-ci, des ateliers de fabrication des centres de formation professionnelle de Takbou (Médéa),

Ouzera et Berroiaghia, à l'occasion de la phase de lancement de fabrication local de produit, a indiqué la même source, précisant que le volume de production va augmenter sensiblement, durant les prochains jours, de sortes à pouvoir couvrir une partie des besoins du personnel médical et paramédical affecté à travers les différents établissements et structures sanitaires de la wilaya.

La confection de ces bavettes se fait, selon la même source, suivant les normes sanitaires requises et sous le contrôle direct des agents de la direction locale de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, soulignant que ce premier lot a été soumis à des tests de contrôle et de vérification, avant sa livraison aux structures utilisatrices.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.