Ile Maurice: Covid-19 - La sixième victime avait 20 ans seulement...

C'est la plus jeune victime du Covid-19 jusqu'à présent. Admise aux soins intensifs de l'hôpital de Souillac depuis une semaine, cette patiente âgée de 20 ans est décédée dans la soirée d'hier, mercredi 1er avril. Selon les autorités, elle aurait contracté le virus lors de fréquentes sorties au supermarché. Mardi soir, deux autres Mauriciens, habitant Quinze-Cantons, Vacoas, et Camp-de-Masque ont rendu l'âme.

Selon le Dr Vasantrao Gujadhur, directeur des services de santé, le premier d'entre eux a été «retrouvé» grâce au «contact tracing». Sous traitement à l'hôpital depuis le 26 mars, son état s'est rapidement détérioré. Ses proches, aussi contaminés, sont également admis. L'autre décès concerne un citoyen qui est rentré à Maurice le 18 mars dernier.

Ne présentant aucun symptôme, il n'a pas été envoyé en quarantaine. Mais le 29 mars, son état de santé s'est aggravé. Le bilan s'alourdit donc à six victimes deux semaines après que les premiers cas positifs ont été recensés dans le pays. Le nombre de personnes testées positives et répertoriées s'élève à 161, incluant les décès. «À ce rythme, Maurice battra le record de plus de cas positifs en moins de jours.»

Sévère mise en garde du Dr Vasantrao Gujadhur hier, lors du point de presse quotidien du National Communication Committee. Le directeur des services de santé dit regretter que certains Mauriciens, des cocovid comme il les qualifie, trouvent encore du temps à «traîner» et à faire fi des consignes sanitaires malgré le nombre croissant de cas.

Pour le Dr Vasantrao Gujadhur, la vitesse de propagation est alarmante, surtout en comparaison avec des pays tels que la France, l'Italie ou encore les États-Unis. Il a aussi imploré le public afin qu'il respecte toutes les mesures sanitaires lors de la réouverture des supermarchés, ce matin, jeudi 2 avril.

Les diabétiques, ceux qui ont des antécédents cardiaques, ou qui souffrent d'hypertension sont priés de ne pas sortir. Idem pour les personnes qui présentent des symptômes tels que la fièvre ou la toux. Le porte-parole du ministère de la Santé rappelle aussi que les supermarchés restent les endroits où le risque de transmission du nouveau coronavirus demeure le plus élevé, d'où l'importance de respecter les consignes. «Pa al koz-kozé. Konport zot bien. Pran bann zafer ki bizin, apré ou al ou lakaz trankil.»

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.