Congo-Brazzaville: Coronavirus - Les Brazzavillois ont toujours du mal à respecter le confinement

En dépit de l'entrée en vigueur des mesures prises par le gouvernement, notamment le couvre-feu et le confinement, nombreux sont les habitants de la capitale qui peinent à rester chez eux.

Il suffisait de parcourir certaines artères principales de la ville de Brazzaville ce matin pour se rendre compte de l'application ou non du confinement annoncé par le président de la République. En effet, de Djiri à Talangaï en passant par Moungali, l'ambiance est presque habituelle dans les marchés. Des foules déferlent dans tous les sens à l'image du marché de Texaco sur l'avenue de l'Intendance. A Massengo et à Moukondo, par exemple, des habitants ont pris d'assaut les dépôts de gaz en début de matinée.

Dans les moyens de transport en commun, notamment ceux de la STPU, la mesure de distanciation sociale n'est pas respectée puisqu'il n'est pas rare de voir des gens occuper des allés par manque de sièges.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.