Congo-Kinshasa: Covid-19 - Franklin Kimbongila insiste sur le strict respect des règles de prévention

En plein confinement en Belgique où il réside, Franklin Kimbongila, ancien entraineur du FC Renaissance du Congo et du FC Saint-Eloi Lupopo de Lubumbashi, a tenu à faire sa part dans la sensibilisation contre le pandémie du Coronavirus. Cette maladie partie de la Chine fait des milliers de morts à travers le monde aujourd'hui, avec déjà plus de cent cas positifs et dix morts en RDC.

La pandémie Covid-19 ne choisit pas ses victimes. Et il y a des cas positifs et de décès dans l'univers du sport. Le dernier en date est l'ancien président sportif de l'Olympique de Marseille, Pape Diouf, décédé le 31 mars 2020 à Dakar au Sénégal. Face à ce nouveau danger qui dévaste l'humanité, plusieurs acteurs du monde sportif sensibilisent depuis quelques jours sur le strict respect des règles de prévention alors que le vaccin contre le Coronavirus n'est pas encore disponible.

Depuis la Belgique où il réside, Franklin Kimbongila, ancien entraineur du FC Renaissance du Congo et du FC Saint-Eloi Lupopo de Lubumbashi a tenu à s'impliquer dans cette sensibilisation contre ce fléau qui a déjà fait près de cinquante mille morts à travers le monde. En République démocratique du Congo, l'on est déjà à cent et neuf cas positifs, dix morts et trois malades guéris selon les dernières statistiques de l'Institut national des recherches biomédicales (Inrb).

« Comme vous le savez, en Europe, en Asie, et partout ailleurs dans le monde, on a suspendu les activités du football. C'est vraiment négatif pour l'évolution du football mondial, c'est triste », a indiqué Franklin Kimbongila dans un entretien exclusif. Et il a ajouté : « Mais il faut cependant respecter les directives et mesures prises par les autorités pour la prévention, notamment la distance sociale, et que ceux qui présentent les symptômes du Coronavirus ne doivent être mis en quarantaine, ne pas se serrer les mains, se munir des masques ».

L'ancien coach du club orange de Kinshasa a insisté sur le caractère implacable de cette maladie et la rigueur à observer dans le respect des règles de prévention. « C'est vraiment très important de respecter ces règles de prévention parmi lesquelles le confinement . C'est très sérieux, nous le vivions ici en Europe ; cette pandémie cause beaucoup de morts, ça ne pardonne pas. On prie Dieu que cela s'arrête assez rapidement », a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.