Madagascar: Kidnapping - Le ravisseur de Nathan Andriantsitohaina abattu

Homady Abdoul, alias Doudoul, a été tué par balle lors de sa fuite, hier à 1h du matin, à Ambanja. Il avait commis cinq rapts dont celui du fils de l'actuel maire d'Antananarivo.

Dernier sort. Un des légendaires du kidnapping a été mis hors d'état de nuire à jamais. Originaire d'Antsiranana, Homady Abdoul ou Doudoul, l'auteur de l'enlèvement contre rançon de Nathan Andriantsitohaina, fils de l'édile d'Antananarivo, a été tué par balle, à la gendarmerie, à Ambanja, hier à 1h du matin.

À cette heure-là, selon le récit de la gendarmerie, il a demandé aux deux gardes de l'accompagner aux toilettes, à soixante mètres du bureau. En chemin, il a pris ses jambes à son cou. Il a vite été rattrapé. Une seconde fois, il s'est échappé. Il a ignoré les tirs de sommation des gendarmes en continuant à se carapater. Les deux hommes armés ont été dans l'obligation de le stopper par leurs armes. Il a, finalement, reçu une balle dans le dos. Il a succombé à ses blessures, selon les informations recueillies auprès de la compagnie de la gendarmerie d'Ambilobe qui est saisie de l'affaire.

Grand chef

Les fins limiers ont reçu un renseignement concernant ce ravisseur depuis deux mois, que ce dernier logeait chez un ami dans la ville d'Ambanja. En fin de semaine dernière, ils ont procédé à sa filature. Ils l'ont amené au bureau pour être mis en examen. « Lors de son interrogatoire, il a reconnu tous ses actes. On a mis deux gardes pour le surveiller et l'accompagner dans ses besoins », explique un chef d'escadron joint au téléphone.

« Les coauteurs d'Abdoul ont presque été interpellés. Certains sont passés par les armes et décédés au cours de leur arrestation. Il est le dernier à se faire arrêter en tant que grand chef. Nous avons eu sa photo dans un avis de recherche en 2019 où ses comparses ont été capturés à Antsiranana », poursuit-il.

Ce kidnappeur avait participé dans cinq enlèvements dont celui du jeune Nathan, le 22 décembre 2017, du côté du lac de Masay, non loin de chez lui. Une escouade d'hommes puissamment armés l'avait ravi. La voiture qui le raccompagnait s'est renversée au bord de l'eau. Au bout de deux jours de captivité, il a été relâché.

Le notoire Abdoul avait également pris part aux kidnappings d'Yanish Ismaël de SMTP, le 14 mai 2017, de Richi Chandarana de Grand Melis, le 3 juin 2018, de Sabera Vasram de Sodiama, le 6 juillet 2018, de Sabir Molou de la Pharmacie principale, le 13 octobre 2018, et de Malik Karmaly avec Sofiane Omrani le 8 décembre 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.