Cote d'Ivoire: Amadou Gon Coulibaly annonce un fonds de solidarité de 170 milliards de Fcfa

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a annoncé le mardi 31 mars 2020 à Abidjan, l'instauration d'un fonds de solidarité de 170 milliards de FCFA, en vue de financer les populations les plus vulnérables, dans le cadre d'un soutien humanitaire d'urgence, mis en place dans le cadre de la crise du Coronavirus.

Pour Amadou Gon Coulibaly, ce soutien interviendra, à travers l'élargissement du champ des filets sociaux et le renforcement du contrôle des prix des produits de grande consommation.Dans ce même élan, le Chef du gouvernement a annoncé le report, pour l'ensemble des abonnés, les dates limites de paiement des factures d'électricité et d'eau, d'avril à juillet 2020, et de mai à août 2020.

Il a précisé que des facilités de paiement seront proposées pour soulager les couches défavorisées, c'est-à-dire les ménages abonnés au tarif social d'électricité, et ceux facturés uniquement dans la tranche sociale pour l'eau. " Cela concerne plus d'un million de ménages, soit environ 6 millions d'abonnés", a-t-il expliqué.Il a également annoncé, du fait de la fermeture des écoles, la mise en œuvre d'un projet d'éducation à distance, en commençant par les classes d'examens (CM2, Troisième et Terminale), par le biais de la télévision.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.