Algérie: Coronavirus - Début vendredi du rapatriement de 1.788 Algériens bloqués en Turquie

Alger — L'opération de rapatriement de 1.788 Algériens bloqués à Istanbul en Turquie, suite à la fermeture de l'espace aérien à l'effet de réduire les risques de la propagation de la pandémie de Coronavirus, débutera vendredi 3 avril et durera trois jours, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de l'Intérieur et des collectivités locales.

L'opération de rapatriement des citoyens algériens bloqués à Istanbul se déroulera selon un planning de vols prévus du 3 au 5 avril, à bord d'avions d'Air Algérie et de Turkish Airlines, a précisé la même source.

Les ressortissants algériens seront placés immédiatement en quarantaine à leur arrivée en Algérie, dans le cadre des mesures prises par les autorités du pays pour endiguer la propagation du Covid-19.

A cet effet, des structures d'accueils dont des hôtels, des complexes touristiques se trouvant dans la wilaya d'Alger et de Boumerdès, ayant une capacité totale de 1.930 places, ont été réquisitionnés pour assurer la meilleur prise en charge de ces personnes, a fait savoir le ministère de l'Intérieur.

"Dans deux ou trois jours, nous entameront le rapatriement de ces ressortissants, graduellement suivant la libération des structures réservées à la mise en quarantaine", avait déclaré le Président de la République lors d'une entrevue avec des représentants d'organes de presse nationaux, diffusée sur la Télévision publique.

Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, l'Algérie a rapatrié plus de 8.000 Algériens à partir de différents pays du monde.

Lire aussi : Coronavirus: des établissements touristiques publics réservés à la mise en uarantaine des ressortissants algériens venus de l'étranger ...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.