Afrique: Issa Hayatou, ancien président de la CAF - «Je garderai un souvenir impérissable de Pape Diouf»

C'est le monde du football, dans sa globalité, qui pleure la mort de Pape Diouf. Depuis l'annonce de cette effroyable nouvelle, les hommages n'ont pas cessé de tomber pour témoigner sur le symbole que représentait Feu Mababa Diouf pour l'Afrique et le monde footballistique.

Dans une lettre adressée à la Fédération sénégalaise de football (FSF), l'ancien président de la confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou et actuel membre du Comité international olympique (CIO) et vice-président d'honneur de la FIFA a adressé ses condoléances à la FSF tout en rendant un hommage chaleureux au défunt.

«Je vous écris, en ce jour, pour vous exprimer mes plus sincères condoléances après avoir appris, par la voie de la presse, le décès de Mababa Diouf plus connu au nom de Pape Diouf», a fait savoir l'ex-patron du football africain.

Poursuivant son hommage, l'actuel président du Comité Administratif de l'Académie Nationale de Football a souligné la symbolique que représentait Pape Diouf pour l'Afrique et le monde. «Je sais à quel point il était important pour l'Afrique toute entière ainsi que pour le monde footballistique. Sur mon sentiment personnel, je garderai un souvenir impérissable de lui».

«En cette circonstance douloureuse, je vous prie, ainsi qu'à tous les membres de la fédération sénégalaise de football, d'accepter l'expression de mes sincères condoléances. Que Dieu le Tout Puissant lui accorde sa miséricorde», a conclu, celui qu'on surnommé le Prince de Garoua.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.