Cameroun: Sites de prise en charge - Le temps des préparatifs

La ville de Douala s'apprête à ouvrir, dès ce 2 avril, deux sites retenus au niveau de Ngodi Bakoko à Yassa et de la Maison du parti à Bonanjo.

Du côté de Ngodi Bakoko à Yassa, arrondissement de Douala III, c'était le calme plat ce 31 mars au matin. Pas l'ombre d'un responsable des services de santé en ces lieux qui sont pourtant appelés à abriter, dans les prochains jours, un site d'hébergement des personnes infectées par le Covid-19. Ici et là, des ouvriers s'activent, sans pression aucune, à ravaler ici des façades, ailleurs à planter des fleurs et du gazon, ou à entretenir les conduites d'évacuation des eaux usées.

Pas un seul ne pourra nous donner le moindre éclairage sur l'aménagement des locaux prévus pour accueillir les éventuels malades du Covid-19 qui seront dépistés à Douala. Du côté de la Maison du parti à Bonanjo, l'autre site retenu, l'ambiance est à mille lieues de celle de Ngodi Bakoko. Sur le parking, de nombreux véhicules, dont certains du ministère de la Santé publique, sont garés et le mouvement de nombreux autres attirent inexorablement l'attention. Dans le hall, des hommes et des femmes sont assis sur des fauteuils ainsi que sur l'estrade, masques bien en vue sur les visages. Ils sont visiblement concentrés et écoutent avec attention les explications du Dr Georges Etoundi Mballa, le directeur de la Maladie au ministère de la Santé publique, au front dans la lutte contre le Covid-19.

Il s'agit, pour ce dernier, de leur rappeler ce qu'ils doivent faire une fois le site opérationnel, les gestes à faire, les commandes à passer pour la prise en charge des malades, les attentes des pouvoirs publics et, bien évidemment, les leurs aussi, eux qui sont appelés à être demain, au contact des malades. Les préparatifs des sites de prise en charge vont à leur rythme, dans l'attente du démarrage effectif du dépistage de porte-à-pore qui va commencer demain par la ville de Douala. Au moment où nous allions sous presse, une réunion était prévue dans les services du gouverneur de la région du Littoral entre les différents acteurs concernés par l'organisation de cette opération.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.